Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche et innovation en Europe : un pas décisif ?

26 juillet 2012 : Recherche et innovation en Europe : un pas décisif ? ( rapport d'information )
e) Un défi consacré à la lutte contre le changement climatique, l'utilisation efficace des ressources et des matières premières

La Commission considère que la recherche et l'innovation peuvent contribuer à assurer un accès fiable et durable aux matières premières et à réduire sensiblement l'utilisation et le gaspillage des ressources. L'objectif est de parvenir à une économie économe en ressources et résistante au changement climatique et à un approvisionnement en matières premières qui réponde aux besoins d'une population mondiale en expansion au moyen d'une exploitation durable des ressources naturelles.

L'ère où les ressources semblaient abondantes et bon marché touche à sa fin. Les matières premières, l'eau, l'air, la biodiversité et les écosystèmes terrestres, aquatiques et marins sont tous soumis à d'intenses pressions. Il est impératif de parvenir à un découplage absolu entre la croissance économique et l'utilisation des ressources. Par ailleurs, on estime que « sur la base des tendances actuelles, l'équivalent de plus de deux planètes Terre sera nécessaire d'ici 2050 pour satisfaire les besoins d'une population mondiale en pleine croissance ». Enfin, la température moyenne d'environ 0,8 degrés au cours des cent dernières années devrait augmenter de 1,8 à 4 degrés d'ici la fin du XXIe siècle. « La capacité de l'économie à s'adapter, à mieux résister au changement climatique et à devenir plus économe en ressources tout en restant compétitive nécessite un degré élevé d'éco-innovation, sur le plan aussi bien sociétal que technologique. Le marché mondial de l'éco-innovation représente quelque 1 000 Md€ annuellement et devrait voir sa valeur tripler d'ici 2030. L'éco-innovation représente donc une excellente opportunité de promouvoir la compétitivité et la création d'emplois dans les économies d'Europe ».

Forte de cette analyse, la Commission européenne propose de soutenir la recherche et l'innovation sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement en matières premières : prospection, extraction, transformation, réutilisation, recyclage et remplacement. Ce soutien passera par cinq thèmes : combattre le changement climatique et s'y adapter, gérer les ressources naturelles et les écosystèmes de manière durable, garantir un approvisionnement durable en matières premières non énergétiques et non agricoles, garantir la transition vers une économie verte grâce à l'éco-innovation ; développer des systèmes complets et soutenus d'observation et d'information à l'échelle mondiale en matière d'environnement.