Allez au contenu, Allez à la navigation

Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires

19 avril 2017 : Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires ( rapport d'information )

V. COMPARAISON INTERNATIONALE : L'ÉCLAIRAGE PUBLIC INTELLIGENT DANS LA VILLE DE LOS ANGELES

A. LES OBJECTIFS

La structure de la ville de Los Angeles, en Californie, est une exception aux États-Unis au regard de sa très vaste superficie et de ses milliers de kilomètres de voies circulables. Pour éclairer ces routes, 215 000 luminaires sont actuellement en service.

En mettant en place un dispositif d'éclairage intelligent, les autorités municipales ont souhaité dans un souci de sécurité, limiter au maximum les risques de coupures d'éclairage pour les usagers. Le choix d'une technologie optimisant les consommations énergétiques a également été motivé par des impératifs écologiques, afin de consolider le dynamisme et l'attractivité économique de la ville.

B. LES MOYENS

La municipalité a inauguré en 2016 un dispositif d'éclairage public23(*) innovant, permettant le pilotage central à distance de 100 000 lampadaires connectés. La technologie mobilisée offre ainsi une visualisation cartographiée et en temps réel de l'ensemble des lampadaires et la possibilité d'assurer, à distance et de façon instantanée, la gestion sécurisée, le suivi régulier des consommations énergétiques et un contrôle continu de l'état de fonctionnement de ses points lumineux.

En cas de dysfonctionnement (coupure ou défaillance sur un des lampadaires), une notification apparait instantanément sur la carte et prévient le personnel municipal en temps réel, qui peut alors intervenir dans un délai très court pour résoudre l'anomalie. Cette technologie a permis à la collectivité de supprimer les rondes de surveillance de ses agents techniques.

Concrètement, ces éclairages dits « intelligents » fonctionnent grâce à un système LED qui optimise la consommation énergétique. Cette nouvelle technologie connectée présente surtout l'avantage d'offrir une fonctionnalité de contrôle et de programmation permettant de réguler, à distance, l'intensité de chaque point lumineux. Techniquement, chaque lampadaire est doté d'un système de mesure offrant aux services techniques la possibilité de suivre et d'évaluer précisément la quantité d'énergie consommée. Numérisées et centralisées, les données ainsi collectées permettent au final d'ajuster les consommations d'énergie en fonction des besoins.

C. LES RÉSULTATS

Grâce aux technologies LED installées sur les lampadaires publics connectés, la ville de Los Angeles a pu réduire, au cours de l'année 2016, sa facture énergétique de plus de 70 % dans les zones concernées, selon les informations transmises par son partenaire privé.

Selon les autorités locales, cette solution « smart lighting », considérée comme « plus performante et limitant les coupures d'éclairage », s'est également traduite par un « renforcement du sentiment de sécurité des usagers ».

L'éclairage intelligent a également permis à la collectivité de bâtir un modèle de ville plus durable et responsable. Les élus de Los Angeles envisagent d'ailleurs de poursuivre le déploiement d'outils connectés de mesure au service de l'environnement, en particulier en installant des capteurs mesurant la quantité de pollution dans l'air.

Pour approfondir : http://www.lighting.philips.fr/realisations/projets/voies-urbaines/los-angeles.html


* 23 Sur la base d'une application baptisée « City Touch » et développée par l'entreprise Philips. Le dispositif déployé à Los Angeles, considéré comme le plus perfectionné aujourd'hui, est également expérimenté dans d'autres villes comme Buenos Aires, Londres ou encore Caen.