Allez au contenu, Allez à la navigation

Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires

19 avril 2017 : Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires ( rapport d'information )

B. LES MOYENS

Dès 2007, pour permettre à la filière locale des déchets d'entrer dans l'ère du numérique, la métropole de Grenoble a équipé 498 bacs de capteurs, soit 30 % du parc total. Les agents publics responsables de la collecte des déchets ont parallèlement été formés à un logiciel dont l'utilisation leur a permis de sélectionner les colonnes qui présentaient un seuil de remplissage défini.

Concrètement, les capteurs évaluent, en temps réel, le niveau de remplissage et lorsqu'un bac a atteint le seuil de 70 % de sa contenance totale, les agents techniques sont automatiquement informés et peuvent établir un circuit de collecte des déchets optimal en fonction des données transmises.

C. LES RÉSULTATS

Les élus locaux reconnaissent que les bacs intelligents ont permis de « rendre les parcours de collecte des déchets plus efficaces et efficients ». Un résultat positif qui s'est d'ailleurs matérialisé sur le territoire par une réduction des externalités négatives pour les habitants (nuisances sonores, pollution) et par des économies pour la collectivité sur les coûts d'exploitation. Le temps de collecte des déchets a également pu être réduit de 20 % en moyenne par rapport à un système de collecte traditionnel et le nombre de kilomètres parcourus par les camions-bennes a été abaissé de 30 % en moyenne.

Les élus locaux font toutefois état de plusieurs difficultés. D'abord la survenance de problèmes techniques puisque, dans le cas grenoblois, 16 % des capteurs sont régulièrement en panne ou déréglés. Ensuite, des problèmes de coûts puisque les capteurs et le réseau de transmission des données sont jugés peu accessibles économiquement. Cette situation qui devrait perdurer avec la prochaine génération de conteneurs intelligents dotés d'algorithmes intégrant des données événementielles (les jours de marché, les horaires de sortie d'école, les données météo, les événements touristiques et culturels, etc.) et des historiques de vitesse de remplissage des bacs permettant de prédire avec exactitude le moment où le taux de remplissage sera atteint.

Pour approfondir :
http://www.lametro.fr/747-gestion-des-dechets.htm#par14214