Allez au contenu, Allez à la navigation

Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires

19 avril 2017 : Les nouvelles technologies au service de la modernisation des territoires ( rapport d'information )

III. LA VILLE DE MOISSY-CRAMAYEL : DES VÉHICULES DE COLLECTE DES DÉCHETS ÉQUIPÉS DE BRAS ROBOTISÉS

A. LES OBJECTIFS

Dès la fin des années 1980, la ville de Moissy-Cramayel s'est engagée dans une modernisation de sa politique de collecte des déchets. Pour promouvoir le développement durable en encourageant le tri sélectif et en réduisant la part d'utilisation de sacs poubelles, et afin d'accroitre la sécurité et le bien-être des agents techniques chargés de la collecte, la municipalité a décidé d'investir dans des véhicules équipés de bras robotisés - ou « bennes à chargement latéral ». L'introduction de cette technologie avait pour but de réduire les risques d'accident du travail tout en optimisant les charges d'exploitation liées à la collecte des déchets.

B. LES MOYENS

La mise en service de 15 véhicules de collecte à bras robotisé (sur un parc de 93 véhicules) résulte d'une action conduite par le Syndicat intercommunal à vocation multiple (SIVOM) dont la ville de Moissy-Cramayel est membre41(*). Cette technologie permet le ramassage des poubelles déposées par les habitants sur la voirie grâce à un mécanisme de commande contrôlé directement par l'éboueur conduisant le camion. Une fois saisis, les bacs sont positionnés au-dessus du conteneur, puis ouverts, libérant automatiquement les ordures à l'intérieur du camion sans que l'éboueur n'ait à sortir du véhicule. La collecte par bras robotisés est effectuée deux jours par semaine et permet le ramassage régulier des déchets à hauteur de 40 % des ordures ménagères résiduelles et 65 % des végétaux. Le flux restant est toutefois collecté grâce à une benne à chargement arrière, qui mobilise trois agents.

C. LES RÉSULTATS

Sur le plan budgétaire, cette technologie a permis à la collectivité de réduire de 20 % ses coûts de ramassage des déchets, autorisant ainsi pour les ménages une baisse des taxes locales prélevées au titre de la collecte des ordures ménagères.

L'automatisation de la collecte a également eu pour conséquence d'obliger les usagers à ne disposer sur la rue que des conteneurs sans sac poubelle ou des déchets en vrac sur le sol, augmentant ainsi la part du tri sélectif.

Enfin, le déploiement de camions équipés de bras robotisés a permis d'améliorer les conditions de travail des éboueurs en rendant leur activité moins dangereuse pour leur santé et leur sécurité, face aux nombreux risques d'accidents.

Pour approfondir : http://telechargement.sivom.com/RA/RAPPORT%20ACTIVITE%20SIVOM%202015.pdf


* 41 Le SIVOM de la Vallée de l'Yerres et des Sénarts, chargé de la collecte des ordures ménagères, est composé de 14 communes : Moissy-Cramayel, Combs-la-Ville, Brie-Comte-Robert, Varennes-Jarcy, Quincy-sous-Sénart, Brunoy, Boussy Saint-Antoine, Yerres, Crosne, Marolles-en-Brie, Santeny, Villecresnes, Mandres-les-Roses et Périgny-sur-Yerres.