Allez au contenu, Allez à la navigation

Culture et handicap : une exigence démocratique

19 juillet 2017 : Culture et handicap : une exigence démocratique ( rapport d'information )

E. ASSURER UNE MEILLEURE INFORMATION

1. Mieux informer les personnes en situation de handicap

L'un des enjeux majeurs pour promouvoir l'accès des personnes en situation de handicap à la création a trait à l'information. En effet, comme votre groupe de travail l'a observé ces derniers mois, il existe un nombre conséquent de dispositifs permettant aux personnes en situation de handicap de pratiquer une activité culturelle. Mais, ils sont encore trop méconnus.

Le ministère chargé de la culture soutient d'ores et déjà un certain nombre de pôles ressources qui ont vocation à intervenir sur le territoire national dans le domaine du handicap et dont l'une des missions est justement de mettre en lien les différents acteurs. Leur rôle est essentiel, mais leur action paraît encore trop souvent confidentielle, en particulier dès que l'on s'éloigne des zones les plus densément urbanisées de nos territoires. À la discrimination en raison du handicap s'ajoute alors une discrimination territoriale. Les personnes en situation de handicap ont besoin de disposer d'une cartographie précise et fiable faisant apparaître l'ensemble des initiatives dans le domaine de la pratique artistique et culturelle auxquelles ils sont susceptibles de pouvoir s'inscrire.

Vos rapporteurs estiment que de nombreux bénéfices pourraient également être retirés d'une campagne de communication nationale sur le thème de « la culture et du handicap » faisant le point sur les droits des personnes concernées et les possibilités offertes. Elle témoignerait de la mobilisation de l'État sur cet enjeu important pour l'inclusion des personnes en situation de handicap, donnerait de la lisibilité à l'action publique et pourrait enclencher une dynamique dans les territoires en incitant tous les acteurs à s'engager.

Il pourrait également être utile de communiquer davantage sur l'expérience ressentie par une personne en situation de handicap au sein d'un atelier de pratique artistique et culturelle pour encourager d'autres personnes dans la même situation à imiter son exemple. Une telle démarche permettrait de faire tomber les barrières de certaines personnes handicapées, parfois alimentées par les craintes de leurs proches, qui ont fini par faire leurs les préjugés de la société et, soit ne s'estiment pas en capacité de suivre de tels ateliers, soit ont peur d'y être rejetés.

2. Inciter les établissements culturels à communiquer en direction des personnes en situation de handicap

Les contraintes liées au handicap ne permettent guère aux personnes qui en sont atteintes d'accepter une quelconque approximation. Un horaire modifié et c'est souvent toute une journée, dont l'organisation est pourtant millimétrée, qui peut se trouver bouleversée, avec l'angoisse inhérente à ce type de difficultés.

L'accessibilité des sites internet des établissements et structures culturels constitue aujourd'hui un enjeu fondamental pour inciter les personnes en situation de handicap à accéder à la culture. Or, le manque d'informations disponibles représente à l'heure actuelle un frein à l'accès aux lieux de culture (musées, salles de spectacles, bibliothèques) ou à la pratique artistique et culturelle. Si les personnes en situation de handicap n'ont pas connaissance de l'offre qui leur est accessible, pourquoi envisageraient-elles d'en profiter ? Ce qui signifie que les établissements culturels ont pour obligation de mettre en oeuvre un triangle de l'accessibilité : accessibilité du bâti, accessibilité de la prestation et accessibilité de l'information.

Des efforts considérables restent à faire. Le ministère chargé de la culture réalise, depuis quelques années, un baromètre de l'accessibilité numérique, dont les résultats en 2016 laissent apparaître une situation moyenne, même si des progrès ont été enregistrés. Vos rapporteurs ont noté que les établissements culturels rencontrés avaient tous reconnu l'existence de lacunes qu'ils entendaient combler. À cet égard, il faut veiller à ne pas sacrifier les informations primordiales pour les personnes handicapées au profit de l'esthétisme ou du design.

Un autre chantier souvent plébiscité pour améliorer l'accès des personnes en situation de handicap à la culture est celui de la numérisation des collections. Au regard de l'enjeu de la démocratisation culturelle, il s'agit en effet d'une opportunité de rendre accessible aux personnes éloignées de la culture le patrimoine artistique et culturel. Il s'agit donc d'une priorité qui se justifie pleinement. Vos rapporteurs relèvent cependant que le numérique constitue une pratique qui isole. Or, l'un des enjeux de l'accès à la culture des personnes en situation de handicap réside, pour beaucoup, dans l'inclusion sociale qu'elle peut apporter. En aucun cas, la numérisation des contenus culturels ne pourrait constituer l'unique réponse des pouvoirs publics à la problématique de l'accès des personnes en situation de handicap à la culture.