Allez au contenu, Allez à la navigation

Accompagnement des étudiants : une priorité et un enjeu d'avenir pour L'État et les collectivités

6 juillet 2021 : Accompagnement des étudiants : une priorité et un enjeu d'avenir pour L'État et les collectivités ( rapport d'information )

C. AMÉLIORER L'OFFRE DE LOGEMENT ÉTUDIANT

Recommandation n° 15 : développer et faire connaître les solutions innovantes de logement à visée solidaire accessibles aux étudiants, notamment les formules de cohabitation intergénérationnelle.

Recommandation n° 16 : promouvoir le dispositif de garantie « Visale » auprès des bailleurs et des étudiants afin d'accélérer sa montée en charge.

Recommandation n° 17 : valoriser et rentabiliser les logements étudiants lorsqu'ils ne sont pas occupés, en particulier pendant les vacances universitaires, en autorisant les gestionnaires de résidences universitaires à louer les locaux vacants pour de brefs séjours à certains publics (personnes handicapées, stagiaires, etc.)

Recommandation n° 18 : encourager le déploiement, dans l'ensemble villes accueillant des étudiants, du « label qualité résidences étudiantes » expérimenté par l'Association des villes universitaires de France (AVUF) afin de garantir de bonnes conditions d'accueil aux étudiants logés en résidences et de développer des services adaptés aux besoins des étudiants (lieux de socialisation et d'études, accès à internet à haut débit, etc.)

D. ÉVITER LES INCONVÉNIENTS DU « TOUT NUMÉRIQUE »

Recommandation n° 19 : encadrer le recours à l'enseignement à distance pour tenir compte du bilan de la crise sanitaire :

- garantir, sous réserve des contraintes sanitaires du moment, la rentrée de 2021 en présentiel ;

- assurer le caractère optionnel de l'enseignement à distance, notamment lors des premières années d'études ;

- déterminer, par le biais d'une enquête auprès des étudiants et des enseignants, les disciplines pour lesquelles l'enseignement à distance représente une réelle plus-value ;

- créer, au sein de chaque établissement, une cellule d'appui pédagogique pour accompagner les enseignants dans l'élaboration de leurs cours en ligne et leur permettre de s'approprier les outils pédagogiques nécessaires à l'enseignement à distance ; confier à cette structure des travaux de réflexion prospective sur les évolutions académiques nécessaires pour accompagner le développement de l'enseignement à distance ;

- inviter tous les établissements d'enseignement supérieur à organiser les emplois du temps de manière à répartir sur la semaine les temps de visioconférence et à repenser l'articulation des temps d'enseignement à distance et en présentiel, la digitalisation de certains cours ayant vocation à être contrebalancée par le renforcement du temps consacré, en présentiel, à l'accompagnement de l'étudiant dans son apprentissage ;

- doter chaque établissement d'un e-center à même de rendre des services informatiques aux étudiants.

- étudier l'opportunité d'instaurer une évaluation systématique des compétences numériques des étudiants lors de l'entrée dans l'enseignement supérieur, assortie, le cas échéant, d'une formation de base aux outils numériques, prérequis nécessaire à la généralisation de l'enseignement à distance.

Recommandation n° 20 : adapter l'offre de services de connectivité réseau du GIP Renater pour lui permettre de répondre à la demande actuelle et le doter de moyens financiers supplémentaires en conséquence.

Recommandation n° 21 : procéder à une réflexion globale sur les conséquences juridiques de l'enseignement à distance, afin que les enjeux ce celui-ci en termes de sécurité, de droit à l'image et de droit de propriété intellectuelle soient pris en compte dans un cadre juridique homogène.