Allez au contenu, Allez à la navigation



 


Retour Sommaire Suite

d) Les propositions du gouvernement et de la commission Fauroux pour renforcer l'orientation dans l'enseignement secondaire

- La commission Fauroux préconise dans son rapport qu'un livret de projet personnel associé au livret scolaire accompagne l'élève tout au long de son cursus et que l'information sur les filières et les métiers commence dès la classe de 5e.

Elle propose en outre la mise en place de parcours individualisés afin de permettre aux lycéens de moduler leurs horaires en fonction de leurs points faibles.

- Pour sa part, le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement et de la recherche a annoncé, en conclusion de la procédure des états généraux de l'université, qu'un horaire serait institué dès la classe de seconde pour élaborer le projet d'avenir de l'élève, cet horaire étant assuré par l'ensemble des professeurs en liaison avec les conseillers d'orientation et les professeurs principaux.

Il a ajouté que seraient organisées pendant les trois années de lycée, des rencontres avec des universitaires, des étudiants et des professionnels et que seraient généralisées les semaines portes-ouvertes dans l'enseignement supérieur.

Retour Sommaire Suite