Allez au contenu, Allez à la navigation



 


Retour Sommaire Suite

2. Le renforcement de l'efficacité des personnels chargés de l'information et de l'orientation des étudiants et des lycéens

La mission d'information considère qu'une politique efficace et continue en faveur de l'orientation des étudiants et des lycéens suppose d'abord une formation spécifique des personnels concernés et une augmentation des moyens qui leur sont consacrés.

a) Les professeurs principaux : les pivots du système d'orientation

A cet égard les professeurs principaux devront bénéficier d'une formation renforcée sur les diverses filières post-baccalauréat et notamment sur leur contenu et leurs perspectives d'emploi.

Dans cette perspective, la mission préconisera d'abord que les professeurs principaux bénéficient d'une formation adaptée dans le cadre des plans de formation continue des personnels enseignants, à laquelle pourraient être associés les universitaires et les conseillers d'orientation des SCUIO.

La mission proposera en outre qu'une décharge spécifique de service soit instituée au profit des professeurs principaux, et que l'indemnité de suivi et d'orientation des élèves, prévue par le décret du 15 janvier 1993, se trouve sensiblement revalorisée.

Elle recommandera également, comme il a été dit, que les professeurs principaux, qui connaissent le mieux les capacités et les souhaits de leurs élèves, assument la responsabilité de l'animation des séquences périodiques de réflexion sur les métiers et l'éducation des choix prévues par la mesure n° 48 du NCE.

Afin de compléter et d'actualiser leur connaissance des diverses formules post-baccalauréat et de leurs débouchés, elle proposera que tous les professeurs principaux de terminale bénéficient chaque année à la fin du mois de janvier de deux journées d'information obligatoires prises sur leurs horaires de cours, la première étant consacrée à la visite d'établissements d'enseignement supérieur (premiers cycles universitaires, BTS, CPGE, IUT, écoles diverses, ...) en même temps que leurs élèves, le programme de la seconde étant laissé à leur initiative au niveau de chaque bassin de formation.

Ces journées d'information devraient leur permettre de développer des contacts avec les enseignants et des équipes de recherche.

Enfin, afin de leur permettre de répondre aussi précisément que possible à toutes les questions concernant l'orientation de leurs élèves de terminale, les professeurs principaux, devront recevoir un dossier pratique sur les carrières et les débouchés les plus adaptés à chaque filière du baccalauréat, ce dossier devant être établi par chaque service académique d'information et d'orientation (SAIO).

Il serait donc souhaitable que ces dernières mesures déjà expérimentées avec succès, notamment dans l'académie de Lyon, soient généralisées dans l'ensemble des académies.

Retour Sommaire Suite