Allez au contenu, Allez à la navigation



 

Sommaire

(1) Les détenus ne sont pas payés pendant les jours fériés, s'ils sont malades ou si l'établissement ne peut pas leur offrir de travail.

(2) 29,6 heures pour les semaines qui comprennent un jour férié.

(3) La participation des détenus aux tâches du service général qui ne sont pas réalisées en atelier (ménage, service des repas...) permet à l'administration d'évaluer le comportement.

(4) En 2001, les activités productives employaient 160 des 1
 350 salariés de l'OATPP.

(5) Il y a environ 48 500 détenus : 78 % ont été condamnés et les autres sont en détention préventive.

Sommaire