Allez au contenu, Allez à la navigation



 

Retour Sommaire Suite

DANEMARK



Le mouvement syndical est dominé par trois confédérations de salariés :

- LO, la Confédération danoise des syndicats, qui rassemble 1,5 million de membres ;

- FTF, la Confédération danoise des employés et des agents publics, qui réunit environ 400 000 salariés ayant des niveaux de salaire et de qualification moyens ;

- AC, la Confédération des diplômés de l'enseignement supérieur, qui revendique 230 000 membres.

Il n'existe aucun critère permettant de déterminer la représentativité d'une organisation, car les partenaires sociaux ont opté pour un système de reconnaissance mutuelle par le biais d'accords généraux, tel que celui qui existe entre LO et DA (la Confédération des employeurs danois) depuis 1899 et qui est périodiquement renouvelé.

Dans cet accord, prenant comme postulat le fait qu'il est souhaitable de déterminer les rémunérations et les autres conditions de travail par voie conventionnelle, les deux parties reconnaissent leurs droits respectifs à s'organiser et le droit des employeurs à exercer le pouvoir de direction dans les entreprises.

En cas de contestation sur le droit d'une organisation à participer à la négociation collective, la question est tranchée par la juridiction du travail, où siègent des représentants des principales centrales syndicales et des organisations d'employeurs.

Retour Sommaire Suite