Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2006 : Outre-mer

 

b) Éléments d'évaluation

· Les tableaux suivants présentent l'évolution globale des effectifs salariés jusqu'en 2004.

Progression des effectifs salariés par secteur

Effectifs salariés

Industrie

Construction

Tertiaire

Autres

Total

fin
2003

fin
2004

fin
2003

fin
2004

fin

2003

fin

2004

fin
2003

fin
2004

fin

2003

fin

2004

Evolution 2004/2003

Guadeloupe

7.151

7.513

5.255

5.696

56.164

56.879

2.805

2.776

71.375

72.864

2,1 %

Martinique

7.843

8.175

5.322

5.747

50.717

52.185

5.661

5.457

69.543

71.564

2,9 %

Guyane

2.667

2.643

2.393

2.314

14.112

14.019

785

802

19.957

19.778

-0,9 %

Réunion

14.699

14.983

12.300

13.201

86.044

88.282

2.927

3.030

115.970

119.496

3,0 %

St-Pierre et M.

90

47

149

149

1.181

1.150

128

119

1.548

1.465

-5,4 %

TOTAL

32.450

33.361

25.419

27.107

208.218

212.515

12.306

12.184

278.393

285.167

2,4 %

Métropole

3.660.007

3.569.804

1.266.257

1.289.934

10.884.956

11.000.306

10.091

10.009

15.821..311

15.870.053

0,3 %

Évolution des effectifs salariés du champ Unedic

 

Guadeloupe

Martinique

Guyane

Réunion

DOM

1993

52.136

50.988

13.176

77.196

193.496

1994

53.724

50.346

14.450

82.637

201.157

1995

55.866

56.202

15.303

89.918

217.289

1996

62.324

58.378

16.352

83.925

220.979

1997

63.156

55.929

16.266

86.632

221.983

1998

66.285

60.647

16.574

90.749

234.255

1999

67.290

66.210

17.607

96.055

247.162

2000

73.248

62.913

18.437

102.238

256.836

2001

67.181

67.355

18.865

108.382

261.783

2002

67.677

69.849

19.468

112.251

269.245

2003

71.375

69.543

19.957

115.970

276.845

2004

72.864

71.564

19.778

119.496

283.702

· La politique d'insertion professionnelle des publics les plus fragilisés

Dans ce domaine, les actions ont été ciblées en 2004 sur trois publics prioritaires : les demandeurs d'emploi de longue durée de plus de deux ans, les jeunes de moins de trente ans et les bénéficiaires du RMI. Cinq objectifs ont été fixés, dont les résultats pour 2004 sont retracés dans les tableaux suivants :

Objectif 1 : stabiliser ou réduire le nombre de chômeurs de plus de deux ans d'ancienneté.

 

Nombre de demandeurs d'emploi de longue durée de plus
de deux ans
fin décembre 2003

Nombre de demandeurs d'emploi de longue durée de plus
de deux ans
fin décembre 2004

Ecart sur un an

Objectif 2004

Guadeloupe

12.658

12.085

- 4,5 %

- 3 %

Guyane

1.770

1.740

+ 1,7 %

stabilisation

Martinique

10.197

9.576

- 6,1 %

stabilisation

Réunion

13.324

12.093

- 9,2 %

- 10 %

Total

37.949

35.494

- 6,5 %

- 4,5 %

Objectif 2 : augmenter le flux de sortie des demandeurs d'emploi allocataires du RMI.

 

Cumul flux de sortie
de Rmistes fin déc-03

Cumul flux de sortie
de Rmistes fin déc-04

Ecart sur un an

Objectif 2004

Guadeloupe

13.336

14.085

+ 5,6 %

14.003 (+ 5 %)

Guyane

5.067

5.723

+ 12,9 %

5.230 (+ 5 %)

Martinique

12.285

12.375

+ 0,7 %

12.899(+ 5 %)

Réunion

34.653

37.133

+ 7,2 %

36.386 (+ 5 %)

Total

65.341

69.316

+ 6,1 %

68.608 (+ 5 %)

Objectif 3 : stabiliser le nombre de demandeurs d'emploi de moins de trente ans.

 

Nombre de jeunes demandeurs d'emploi
(- 30 ans) en janvier 2004

Nombre de jeunes demandeurs d'emploi
(- 30 ans) en décembre 2004

Ecart
sur un an

Objectif 2004

Guadeloupe

13.345

14.897

+ 11,6 %

- 7 %

Guyane

3.701

4.511

+ 21,9 %

stabilisation

Martinique

11.232

12.797

+ 13,9 %

- 5 %

Réunion

30.892

31.750

+ 2,78 %

- 8 %

Total

59.170

63.955

+ 8,1 %

- 6,7 %

Objectif 4 : offrir une solution à tous les jeunes en fin de contrat emploi-jeune avec soit une consolidation de leur poste, soit une insertion professionnelle, en secteur marchand pour une partie d'entre eux.

Des dispositions particulières de sortie du programme « Nouveaux-services-emploi-jeunes » ont été définies dans les départements d'outre-mer et à Saint-Pierre-et-Miquelon, avec notamment la création d'une cellule de reclassement pour assurer le suivi des jeunes dont le contrat ne pouvait être consolidé. Les résultats suivants ont été observés :

· consolidation des postes à hauteur de 44 % pour la Martinique, de 64 % pour la Réunion, de 60 % pour la Guadeloupe et enfin de 48 % pour la Guyane ;

· activité soutenue des cellules de reclassement, avec la mise en place de mesures de validation des acquis de l'expérience, ainsi que de formation ou de soutien à la création d'entreprise. 64 % des jeunes en fin de contrat emploi-jeune ont pu trouver une solution de reclassement en Martinique, 9 % à la Réunion, 89 % en Guadeloupe et enfin 26 % en Guyane.

Objectif 5 : accroître le recours aux mesures pour l'emploi dans le secteur marchand et améliorer le ratio secteur marchand (SM) - secteur non marchand (SNM).

 

Objectif SM/SNM

Résultats constatés

Ecart

Guadeloupe

32 %

30 %

- 2 %

Guyane

12 %

14 %

+ 2 %

Martinique

32 %

30 %

- 2 %

Réunion

20 %

16 %

- 4 %

Saint-Pierre-et-Miquelon

60 %

45 %

- 15 %

Total

22 %

20 %

- 2 %