Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi relatif à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur

 

III. LA MOBILITÉ, NOUVELLE DIMENSION POUR UNE TÉLÉVISION EN PLEINE REVOLUTION INDUSTRIELLE

Le texte de loi soumis à votre commission pour avis vise à favoriser le lancement de la télévision du futur, à savoir de la haute définition et de la télévision mobile personnelle.

A. LA HAUTE DÉFINITION, UNE NOUVELLE RÉVOLUTION INDUSTRIELLE POUR LA TÉLÉVISION

1. Une nouvelle étape d'amélioration technologique de la télévision

La haute définition est une nouvelle étape dans l'histoire technologique de la télévision, analogue aux deux premières révolutions industrielles qu'ont déjà constitué le passage du noir et blanc à la couleur et le passage du son mono au son stéréo, c'est-à-dire de la prise de son sur un seul canal à la stéréophonie (une double prise de son permettant de donner à ce dernier un début de relief). Le HD-Forum, association créée en 2004 et regroupant les industriels et les éditeurs/producteurs de télévision, estime que la qualité des images en HD est ainsi cinq fois supérieure à celle des images en définition standard. Le son est également meilleur, donnant l'illusion d'occuper l'espace -« surround »- comme dans une salle de cinéma, au lieu d'être diffusé en mono ou en stéréo.

Parallèlement aux progrès dans la définition du signal transmis, les écrans de télévision ont connu également de grandes améliorations.

L'efficacité croissante des techniques de compression permet aujourd'hui d'utiliser de moins en moins de bande spectrale pour la diffusion en mode numérique d'un programme de qualité équivalente. La haute définition utilise cette autre forme de dividende numérique, qui résulte d'une compression des données doublée grâce à la norme Mpeg 4, pour améliorer la qualité visuelle et sonore de la télévision. C'est pourquoi si la résolution est cinq fois plus importante en HD, la consommation de bande passante n'est que deux fois supérieure à la définition standard, grâce à la plus forte compression.

Si bien qu'en HD, il sera possible de diffuser 2 ou 3 programmes de télévision par multiplex, la nature des images diffusées étant elle-même plus ou moins consommatrice de bande passante : il pourrait ainsi s'agir de deux programmes de sport ou de cinéma, images exigeant une précision particulière, notamment du fait de la mobilité des sujets filmés, ou de trois programmes d'information, privilégiant les plans fixes.