Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2008 : Écologie, développement et aménagement durables

 

b) La mise en place de l'Agence des aires marines protégées

L'Agence des aires marines protégées, établissement public créé par la loi du 14 avril 2006, a pour mission d'apporter un appui aux politiques publiques pour la constitution et la gestion d'un réseau d'aires marines protégées aux niveaux national et international10(*).

Son action doit permettre à la France, qui possède le deuxième espace maritime mondial avec 11 millions de km2, de respecter les engagements pris au niveau international (mise en place d'un réseau complet et cohérent d'aires marines protégées d'ici 2012) et de remplir ses obligations communautaires (constitution d'un réseau de sites Natura 2000 marins en juin 2008).

L'augmentation significative des moyens alloués à l'Agence dans le projet de budget pour 2008 traduit la volonté politique d'accompagner sa montée en puissance.

Il restera, ensuite, à inscrire son action en cohérence et en complémentarité avec les autres établissements ou dispositifs intervenant sur l'espace maritime ou côtier, tels que le Conservatoire du littoral. Par ailleurs, ainsi que l'a suggéré la directrice de l'agence, l'Initiative française sur les récifs coralliens (IFRECOR), action en faveur de la protection des récifs des collectivités d'outre-mer, pourrait être placée sous l'égide de l'agence.

* 10 Par la mise à disposition de données, le conseil, les études et l'ingénierie sur les zones maritimes françaises et internationales et pour la création de parcs naturels marins, l'expertise et le soutien pour la négociation des conventions internationales et pour la constitution du réseau des sites Natura 2000 en mer, l'animation du réseau des aires marines protégées et la mise à disposition des conseils de gestion des parcs naturels marins des moyens de mise en oeuvre des orientations du décret de création.