Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2009 : Recherche et enseignement supérieur

 

3. L'augmentation du CIR est partiellement compensée par des économies

En compensation de l'augmentation substantielle du CIR, certains dispositifs budgétaires d'aide à la recherche privée sont réduits, ce qui permet de dégager 122,5 millions d'euros de marge de manoeuvre, réutilisés pour la recherche publique, ainsi que cela a été indiqué supra.

Concrètement, les économies réalisées sont les suivantes :

- les programmes partenariaux de l'ANR sont réorientés à hauteur de 45 millions d'euros vers des programmes finançant strictement des organismes de recherche publique ;

- la recherche aéronautique subit une économie générale de 6 millions d'euros ;

- les modalités d'intervention du ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi dans son activité de soutien à la recherche industrielle sont révisées pour générer une économie nette de 71 millions d'euros.