Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2009 : Outre-mer

 

b) Le projet de Koniambo (province Nord)

Prévu par le protocole de Bercy signé en 1998, le projet de valorisation du gisement de Koniambo, est situé dans la province Nord. La Société Minière du Sud Pacifique (SMSP, détenue à 87 % par la province Nord) et Falconbridge avaient fait part en 2005 de leur engagement irrévocable de s'engager dans la construction de l'usine du Nord. Falconbridge ayant été racheté en août 2006 par Xstrata, opérateur minier suisse, c'est le nouvel opérateur qui, après une revue générale du projet, a décidé de sa réalisation.

Le chantier de l'usine a été budgété à 4,35 milliards de dollars. Une aide fiscale de 780 millions de dollars lui a été accordée (sur trois exercices fiscaux) pour la construction d'une centrale électrique d'une puissance maximale de 350 MW.

Le projet devrait être opérationnel en 2013. Il comportera une usine pyrométallurgique d'une capacité de 60 000 tonnes par an de métal contenu dans les ferronickels, un port en eau profonde, une centrale électrique et des installations de désalinisation d'eau de mer. Le complexe devrait employer un millier de personnes (mine, usine, centrale électrique) et générer 2 500 emplois induits.

Les études préliminaires de l'usine se sont achevées fin juin 2006. Fin avril 2008, 531 millions de dollars ont été engagés. Les infrastructures d'accès au site, la construction de bureaux et de logements, la viabilisation du réseau, le démarrage des terrassements sur le site du port sont en cours.

Le calendrier de réalisation prévoit de très importants travaux entre la fin 2008 et la fin 2009, avec la construction des installations minières sur le massif. L'assemblage de l'usine métallurgique et la centrale électrique devraient être réalisés en 2010. Le démarrage de l'usine devrait commencer en 2011, pour atteindre la pleine production en 2013.