Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet de loi de finances pour 2015 : Action extérieure de l'État : Français à l'étranger et affaires consulaires

20 novembre 2014 : Budget 2015 - Action extérieure de l'État : Français à l'étranger et affaires consulaires ( avis - première lecture )

II. LES FRANÇAIS À L'ÉTRANGER : UNE COMMUNAUTÉ EN CROISSANCE

Au 31 décembre 2013, 1 642 953 de nos compatriotes étaient inscrits au registre mondial des Français établis hors de France, soit une hausse de 2% (+32 000 inscrits) par rapport à l'année précédente. Il s'agit d'une augmentation supérieure à celle observée en 2012 (+1,1%), mais légèrement inférieure à la tendance moyenne annuelle d'accroissement de la communauté française à l'étranger au cours des dix dernières années (environ 3%).

Évolution de la population française inscrite dans le monde et dans les États membres de l'Union européenne de 1995 à 2013

Source : Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Évolution de la population française inscrite par région de 1995 à 2013, hors Etats membres de l'Union européenne

Source : Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Il convient de rappeler que l'inscription au registre mondial n'est pas obligatoire. De fait, on estime à plus de 2 millions le nombre de Français établis hors de France, de manière plus ou moins permanente.

* La première communauté de Français hors de France est celle résidant dans les Etats membres de l'Union européenne : 627 911 personnes inscrites en 2013. Si cette communauté est globalement stable, elle augmente fortement dans cinq pays : Malte (+10,7%), la République tchèque (+9,2%), l'Estonie (+8,3%), le Luxembourg (+7,3%) et la Bulgarie (+6%), et continue à progresser en Pologne et Roumanie (+3%), mais aussi aux Pays-Bas, en Lettonie, en Finlande, en Croatie, en Belgique et en Allemagne (+1 à 2%). En revanche, l'Espagne, la Grèce, l'Irlande et le Portugal voient le nombre de Français établis sur leur territoire diminuer.

* L'Amérique du Nord regroupe la deuxième communauté française expatriée : 212 815 Français, dont 129 520 aux Etats-Unis et 83 295 au Canada (soit au total 13% de nos compatriotes inscrits au registre des Français à l'étranger, en augmentation de 4,4% en 2013).

En 2013, la communauté française installée aux Etats-Unis augmente de 3,5%, quatre postes consulaires enregistrant une très forte croissance de leur communauté : La Nouvelle-Orléans (+17,4%), Houston (+10,2%), Los Angeles (+8,3%) et Chicago (+7,3%).

Au Canada, la croissance de l'effectif inscrit est de 5,9% en 2013, les augmentations de communauté les plus importantes concernant Calgary (+7,9%), Montréal (+8,1%) et Vancouver (+9,4%).

* La population inscrite au registre dans les pays d'Europe hors Union européenne croît de 3% entre 2012 et 2013 et s'établit à 199 738, la Suisse demeurant le pays où la présence française est la plus forte (163 600 personnes), en hausse également de 3% en 2013. Sur les 23 pays de cette zone, huit ont des taux d'accroissement de plus de 7%1(*) et parmi ceux-ci, cinq ont des taux de croissance supérieurs à 11% (Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Macédoine et Tadjikistan), ces évolutions portant toutefois sur des effectifs relativement réduits.

La communauté française en Russie augmente de près de 6%, celle de Bosnie-Herzégovine de 3,8% et celle de Monaco de 2,4%.

* La communauté française établie au Proche et Moyen-Orient, soit 137 441 personnes en 2013, est quasi-stable (+0,8%). Cette faible croissance recouvre à la fois des pays enregistrant de très fortes hausses de leur population française (Emirats arabes unis, Qatar et Jérusalem, avec des taux respectifs de +11,8%, +8,9% et +6,5%) et des pays dont la communauté française diminue (Egypte, Israël et Syrie, avec des taux respectifs de -5%, -5,8% et -26,2%).

* La communauté française en Asie-Océanie s'accroît de 4,2% en 2013 et s'établit à 125 027 (soit près de 8% des Français expatriés dans le monde).

Sept pays enregistrent une croissance supérieure ou égale à 7%2(*), parmi lesquels la Malaisie (+13,8%), la Corée du Sud (+19,3%) et la Birmanie (+63,1%). La communauté française en Australie augmente de 8,2%. Le nombre de Français inscrits au registre en Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux Philippines, à Singapour et au Vietnam augmente de plus de 5%.

En Inde, les évolutions internes sont contrastées. Ainsi, la communauté française de Calcutta diminue de 9,7% alors que celles de Bangalore et de Pondichéry augmentent de 5,8% et 4,8%. En Chine, la communauté française augmente de 1,6 %, avec notamment une forte hausse à Wuhan (9,8%) ; en revanche, elle diminue de 7% à Pékin.

* En Afrique francophone, le nombre de Français inscrits au registre progresse de 2%, pour atteindre 119 723 en 2013. Le nombre de nos compatriotes diminue dans cinq pays de cette région : les Comores (-6,5%), le Gabon (-1,6%), Madagascar (-1,1%), la Mauritanie (-9,7%), la République centrafricaine, qui accuse une très forte baisse (-39,3%), en raison de la crise politique qui secoue ce pays, et le Togo (-3,9%). Il augmente en revanche dans d'autres pays : la Guinée (+9%), le Sénégal (+7,2%) et le Tchad (+10,1%). Au Congo, l'augmentation de la communauté française (+9,8%) est due à celle de Brazzaville (+21,1%).

* Représentant 102 007 personnes en 2013, la communauté française inscrite en Afrique du Nord augmente de 4%, cette croissance concernant tous les pays de la zone : Tunisie (+3,7%), Maroc (+3,8%), Algérie (+4,4%) et même Libye (+14,5%), où la tendance s'inverse par rapport à 2012, même s'il faut noter que cette évolution concerne une communauté réduite (293 personnes en 2013).

* Au nombre de 99 471, les Français installés en Amérique latine ont augmenté en 2013 (+2,1%). Cette croissance concerne une grande partie des pays de la région, à l'exception du Honduras (-3,6%) et du Venezuela (-6,9%), en raison de l'insécurité qui règne dans ces pays, les communautés présentes en Argentine et au Mexique restant quant à elles stables.

* Enfin, la communauté française établie dans les pays d'Afrique non francophone est stable et compte 18 790 individus. Les Français inscrits dans les pays de cette région sont peu nombreux, sauf en Afrique du Sud.

Les cinq premiers pays en termes de communauté française inscrite au registre sont la Suisse, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique et l'Allemagne. Ces pays accueillent chacun une communauté supérieure à 110 000 Français, et concentrent à eux cinq près de 40% des Français établis à l'étranger. Les cinq suivants accueillent plus de 46 000 Français chacun. Ainsi les dix premiers pays figurant dans la liste en annexe A regroupent 60% des Français inscrits au registre.

La part des double-nationaux (42,1% des Français inscrits au registre) tend à se stabiliser en 2013, leur progression (+1,7%) étant, comme l'année précédente, moins importante que celle de l'ensemble des expatriés inscrits (+2%).

La proportion de double-nationaux varie fortement d'une région à l'autre. Moins d'un Français sur quatre établi en Asie-Océanie possède une autre nationalité, alors qu'ils sont près des trois-quarts dans cette situation au Proche et Moyen-Orient. Dans les États membres de l'UE, près d'un expatrié sur trois détient plusieurs nationalités, une proportion qui s'élève à près d'un sur deux en Amérique du Nord.


* 1 Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Kazakhstan, Macédoine, Tadjikistan, Turkménistan, Turquie.

* 2 Australie, Birmanie, Cambodge, Corée du Sud, Malaise, Mongolie et Sri Lanka.