Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

CHAPITRE II -

LE COMMERCE EXTÉRIEUR :
UN EXCÉDENT COMMERCIAL RECORD

I. LE BILAN DE 1997

En 1997, l'excédent du commerce extérieur a été excédentaire de 170 milliards, dont 140 sur les produits industriels.

Cet excédent est le double de celui de l'an passé. Ainsi la différence entre ce que nous avons vendu et ce que nous avons acheté atteint 2,5 % de notre production annuelle.

Prés de 5 % de cet excédent record, soit 66,7 milliards de francs, ont été obtenus grâce aux produits agro-alimentaires.

C'est 13 milliards de plus qu'en 1996.

A. UNE PERFORMANCE QUI S'AMÉLIORE D'ANNÉE EN ANNÉE

Après un excédent de 57,1 milliards en 1993 et de 53 milliards en 1996, le chiffre de 1997 d'environ 67 milliards est éloquent.

Les exportations agro-alimentaires s'élèvent à 231,3 milliards de francs et progressent de 10 % par rapport à celles de 1996. Cette année a ainsi été exceptionnelle pour les vins, très bonne pour les viandes et les oléagineux et d'un bon niveau pour les produits d'épicerie. Elle a marqué une nette reprise pour le sucre. Parallèlement, les importations ont augmenté de 4 % pour atteindre 164,6 milliards de francs. Une bonne part de cette hausse est imputable au niveau élevé des cours du café et des produits de la filière soja.

Sur ces 64,3 milliards, les produits des industries agro-alimentaires ont tiré l'excédent global vers des sommets en réalisant un solde positif de 56,5 milliards de francs en 1997, supérieur de près de 30 % à celui de 1996 qui était de 43,8 milliards de francs6(*).

En ce qui concerne les produits agricoles, le commerce extérieur s'est soldé par un excédent de 10,2 milliards de francs en hausse de 10 % sur celui de 1996.

RÉPARTITION DES PRODUITS DES INDUSTRIES
AGRO-ALIMENTAIRES ET DES PRODUITS AGRICOLES

Milliards de francs

1996

1997

Évolution %

PRODUITS DES IAA

Importations

Exportations

Solde

106

149,8

43,8

110,7

167,2

56,5

4,4

11,6

29


PRODUITS AGRICOLES

Importations

Exportations

Solde

51,7

61

9,3


53,9

64,1

10,2

4,2

5,1

9,7

IAA : définition CFCE/DPA (vins tranquilles et produits de la pêche inclus)

Source : Douanes France - CFCE/DPA

B. LE BILAN PAR SECTEUR

1. Les secteurs ayant dégagé des excédents

 Les vins et spiritueux consolident leur rang de premier secteur exportateur (42,6 milliards en 1997 soit 18 % du total agro-alimentaire) et de premier excédentaire avec 36,7 milliards de francs, en hausse de 18 % sur celui de l'année précédente.

Cette remarquable performance est à mettre à l'actif des vins dont le chiffre d'affaires à l'exportation a augmenté de 22 %, passant de 24,8 à 30,2 milliards de francs. La situation est moins favorable pour les spiritueux dont les exportations ont diminué en volume (surtout pour les brandies en vrac) et progressé de seulement 3 % en valeur. Pour le cognac, les très bons résultats obtenus aux Etats-Unis (dollar fort) ont heureusement compensé la contre-performance au Japon et dans le reste de la zone asiatique (sauf Singapour et la Malaisie).

 Les céréales restent un point fort mais leur solde positif fléchit par rapport à l'année précédente (23,3 milliards contre 24,4 milliards). La flambée des prix du blé de 1995/1996 s'est terminée avec le printemps 1997 et les cours mondiaux sont redevenus inférieurs aux prix européens qui sont revenus à des niveaux proches du prix d'intervention.

 Le solde positif des échanges extérieurs des produits laitiers s'est amélioré de 10 % en 1997 pour atteindre 12,7 milliards de francs. Cette année marque un net regain des exportations, notamment pour les poudres de lait et le lait infantile. La progression est moindre pour les fromages qui n'en réalisent pas moins les deux-tiers de l'excédent global du secteur (8 milliards de francs).

La reprise de l'excédent des échanges de sucre progresse de 12 % pour atteindre 7,4 milliards de francs à la faveur d'une hausse des cours mondiaux dans la perspective d'une récolte mondiale légèrement déficitaire.

 En matière de viandes, le bilan de l'année 1997 est largement positif. Le solde excédentaire des échanges des viandes de volailles s'est élevé à 6,9 milliards de francs soit une hausse de 4 % par rapport à 1996. En volume, nos exportations ont approché les 780.000 tonnes et se sont réparties, à part égale, entre l'Union européenne et les Pays-Tiers. L'équilibre du commerce extérieur des viandes bovines s'améliore encore en 1997 avec un solde positif de 1,4 milliard de francs (contre 0,6 milliard en 1996). La chute des importations se confirme (- 11 % en un an et - 40 % par rapport à celle de 1995, avant la crise de l'ESB) et les exportations sont soutenues sur les pays méditerranéens de l'Union européenne et en Russie.

 L'excédent pour le colza et le tournesol a progressé de 73 % pour atteindre 4,4 milliards de francs. Ils ont largement bénéficié de la fermeté des cours du soja et de la hausse du dollar.

 Le commerce extérieur des fruits frais a connu une évolution positive grâce à une bonne performance des pommes dont les exportations ont à nouveau dépassé les 800.000 tonnes en 1997.

2. Les secteurs en déficit

Parmi les secteurs en déficit, on retiendra plus particulièrement :

- celui des produits de la mer qui s'élève à 11,2 milliards de francs ;

- celui en matière de café et de cacao qui, ensemble, représentent une " facture " de 7,4 milliards de francs en 1997.

On note enfin un renchérissement des achats de tourteaux de soja lié au dollar fort et aux prix mondiaux soutenus par une demande dynamique.

SOLDE AGRO-ALIMENTAIRE PAR PRODUIT EN 1997
(en milliards de francs)

C. L'ANALYSE GÉOGRAPHIQUE

Sur le plan géographique, votre rapporteur pour avis a relevé plusieurs points importants :

1. L'importance de l'excédent avec l'Union européenne

L'excédent des échanges de produits français sur l'ensemble des pays de l'Union Européenne est passé de 42,2 à 50,4 milliards de francs, soit une hausse de 19 % en 1997.

Rappelons que 71,5 % du total de nos exportations s'effectuent au sein de l'Union européenne.

EVOLUTION DE LA BALANCE COMMERCIALE AGRO-ALIMENTAIRE
AU SEIN DE L'UNION EUROPÉENNE A 15

 

1996

1997

Evolution en %

Importations

111,5 MF

115,1 MF

3,3

Exportations

153,7 MF

165,5 MF

7,6

Solde

42,2 MF

50,4 MF

19,4

Taux de couverture

137,8 %

143,8 %

 

MF = Milliards de francs

Source : CFCE


Les meilleurs résultats, en terme de hausse des excédents sont réalisés au Royaume-Uni et en Grèce.

En revanche, nos échanges avec l'Espagne restent à l'équilibre alors qu'ils étaient largement positifs l'année précédente.

STRUCTURE GÉOGRAPHIQUE DE LA BALANCE COMMERCIALE AGRO-ALIMENTAIRE DE LA FRANCE AVEC L'UNION EUROPÉENNE

Milliards de francs

IMPORT

EXPORT

SOLDE

 

1996

1997

1996

1997

1996

1997

Allemagne

17,6

17,3

35,4

35,9

17,8

18,6

UEBL

20,6

21,3

26,2

28,3

5,6

7,0

Italie

11,3

11,1

26,0

26,9

14,7

15,8

Royaume-Uni

12,3

12,5

20,6

23,8

8,3

11,3

Pays-Bas

23,6

24,2

15,2

18,1

- 8,4

- 6,1

Espagne

14,9

16,6

16,5

16,6

1,6

0,0

Grèce

0,5

0,5

3,3

4,2

2,8

3,7

Portugal

1,4

1,5

3,6

3,8

2,2

2,3

Danemark

4,2

4,3

2,5

2,6

-1,7

- 1,7

Autriche

0,5

0,6

1,6

1,8

1,1

1,2

Irlande

3,3

3,5

1,2

1,5

-2,1

- 2,0

Suède

0,6

0,7

1,0

1,1

0,4

0,4

Finlande

0,07

0,06

0,5

0,7

0,43

0,64

Source : CFCE

2. Une forte expansion de notre excédent avec les pays tiers

Notre excédent avec les pays tiers augmente de 50 % en 1997 pour s'élever à 16,3 milliards de francs.

EVOLUTION DE LA BALANCE COMMERCIALE AGRO-ALIMENTAIRE FRANÇAISE AVEC LES PAYS TIERS

 

1996

1997

Evolution en %

Importations

46,2 MF

49,5 MF

6,9

Exportations

57,1 MF

65,8 MF

15,4

Solde

10,9 MF

16,3 MF

49,5

Taux de couverture

123,6 %

132,9 %

 

MF = Milliards de francs

Source : CFCE


Les résultats restent très satisfaisants aux Etats-Unis, en Russie, en Egypte et en Arabie Saoudite.

En Asie, ils sont également positifs sur l'ensemble de l'année (chiffre d'affaires global en hausse de 15 % grâce à Taïwan, Singapour et au Japon) même si l'on commence à observer un recul depuis octobre particulièrement en Thaïlande, aux Philippine, en Indonésie et en Corée du Sud.

EXPORTATIONS FRANÇAISES VERS LES PAYS TIERS

RÉPARTITION PAR ZONES

1997



Source : CFCE

LES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE LA FRANCE EN PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES POUR 1997
(sur un total de 164,6 milliards de francs d'importations)



Source : CFCE

LES PRINCIPAUX CLIENTS DE LA FRANCE EN PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES POUR 1997
(sur un total de 231,3 milliards de francs d'exportations)



Source : CFCE

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli