Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

B. UN MÉCANISME DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS DE PLUS EN PLUS UTILISÉ

Depuis sa création en 1995, l'organe de règlement des différends a traité 37 consultations, panels ou appels dont 22 sur la base de rapports d'appels adoptés. 178 consultations ont été ouvertes pour 137 cas. 29 panels sont en cours.

En 1999, 21 cas de mise en conformité ont été constatés et 5 rapports de panels font l'objet d'un appel.

Sans doute, est-ce le souci des membres de " tester " les nouveaux mécanismes de l'OMC qui a conduit à la présentation de nombreux cas au cours des années 1998 et 1999, dont plusieurs concernent très directement l'Union européenne. Ainsi, près d'une trentaine de dossiers sont actuellement engagés dans le cadre de la procédure de règlement des différends.

L'Union européenne et ses Etats membres sont directement impliqués en tant que parties plaignantes dans plusieurs dossiers concernant :

- les taxes internes discriminatoires sur certaines boissons alcooliques au Japon ;

- les taxes internes discriminatoires sur certaines boissons alcooliques en Corée ;

- les mesures affectant la protection des brevets des produits chimiques pharmaceutiques et agricoles en Inde. La Communauté et les Etats-Unis sont les parties plaignantes ;

- certaines mesures concernant l'industrie automobile en Indonésie. Les parties plaignantes sont la Communauté, le Japon et les Etats-Unis.

L'Union européenne est en revanche partie défenderesse dans les dossiers relatifs :

- aux mesures visant les animaux vivants et les produits carnés. Les Etats-Unis et le Canada sont les parties plaignantes et ont obtenu gain de cause ;

- au régime applicable à l'importation, à la vente et à la distribution de bananes. Les Etats-Unis, le Guatemala, le Honduras, le Mexique, et l'Equateur sont les parties plaignantes et ont obtenu gain de cause ;

- aux mesures affectant l'importation de certains produits à base de poulets. Le Brésil était la partie plaignante et a obtenu gain de cause ;

- à la classification douanière de certains équipements d'ordinateurs. Les Etats-Unis, la Corée, l'Inde, Singapour et le Japon sont les parties plaignantes mais c'est l'Union européenne qui a obtenu gain de cause.

Au total, l'Union européenne a obtenu gain de cause sur cinq affaires et a perdu pour quatre ; les Etats-Unis ont gagné huit fois et ont perdu sept fois ; le Japon a gagné pour une affaire et a perdu pour deux ; les pays émergents ont gagné six cas et en ont perdu cinq.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli