Vous êtes ici : Travaux parlementaires > Rapports > Rapports législatifs


Retour Sommaire Suite

B. UNE NÉCESSITÉ ABSOLUE

En réalité de vraies réformes paraissent indispensable pour des raisons :

- de compétitivité (c.f. chapitre III), le rapport coût-efficacité de notre recherche paraissant, comparativement, insuffisant tandis que nos concurrents accentuent leur effort ;

- d'opportunités qui ne se renouvelleront pas.

1. Des opportunités à saisir

a) Un choc démographique de grande ampleur.

40 % de la population scientifique devra être renouvelée d'ici à 2010 avec un maximum de départs à la retraite à partir de 2002.

Il y a là une opportunité unique non seulement de redéploiements thématiques et de dynamisation de la recherche, mais aussi de renouvellement des modalités de recrutement et de déroulement de carrières des chercheurs.

Votre rapporteur approuve les mesures prévues par le plan décennal de l'emploi scientifique en ce qui concerne l'anticipation des départs qui permet de lisser les recrutements et d'offrir dès maintenant un débouché aux jeunes chercheurs.

Mais il juge ce plan nécessaire mais pas suffisant car il ne s'accompagne pas d'une réflexion sur le statut du chercheur en France.

b) Une nouvelle loi organique relative aux lois de finances

Une autre occasion de repenser le système de recherche français est offerte par l'entrée en vigueur de la nouvelle loi organique relative aux lois de finances du 14 août 2001. Celle-ci doit conduire, en effet, à présenter l'effort budgétaire de recherche sous forme de missions et de programmes (ensembles cohérents d'actions), auxquels doivent être associés des objectifs précis et des indicateurs de résultats en permettant l'évaluation.

2. Des améliorations nécessaires

Les opportunités qui viennent d'être présentées doivent absolument être saisies pour améliorer, quantitativement et qualitativement (les deux sont indissociables), nos activités de recherche.

Il semble en effet impossible de se contenter de nos résultats actuels, tels que ce rapport les a décrits, alors surtout que nos concurrents risquent d'accentuer encore l'écart qu'ils ont creusé entre eux et nous.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli