Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Services financiers

 

2. ... qui ne se traduisent pas par une réduction des dépenses du ministère

Les réductions d'effectifs prévues dans le projet de loi de finances ne se traduisent pas par une réduction des dépenses du ministère. Les crédits des services financiers augmenteraient à structure constante de 1,5 %. En volume, le budget 2003 se traduirait au mieux par une stabilisation des dépenses10(*).

Les crédits gagnés au titre de la réduction des effectifs ont ainsi été redéployés sur le fonctionnement et l'investissement. Il n'y a donc pas dans ce budget de politique volontariste de réduction des dépenses.

* 10 Qui est à nuancer compte tenu des 0,7 % d'augmentation du point fonction publique non budgétés dans le bleu « économie, finances et industrie ».