Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Services financiers

 

C. LA NÉCESSITÉ DE REDIMENSIONNER LES EFFECTIFS

1. Les enjeux d'un redimensionnement des effectifs du ministère

En absence de missions nouvelles confiées au ministère de l'économie et des finances et compte tenu des gains de productivité attendus par la conclusion des grands projets ACCORD et COPERNIC, un redimensionnement du périmètre des emplois du ministère s'avère possible. Ce redimensionnement doit nécessairement s'appuyer sur un mouvement ambitieux de formation, de requalification et de promotion des agents : la qualité de la relation avec l'usager est devenue désormais un enjeu majeur du service public de l'impôt. Ce reprofilage des effectifs du ministère doit être conduit dans le respect de la carrière de chacun. Les marges de manoeuvre liées aux perspectives de départ des agents du MINEFI permettent d'envisager cette évolution avec sérénité.

2. Des marges de manoeuvre liées aux départs à la retraite

Les marges de manoeuvre liées au départ à la retraite d'un certain nombre d'agents sont supérieures à celles qui existent dans les autres ministères car la part des 50 ans et plus y est plus importante :

Part des 50 ans et plus au minefi

(en %)

Economie, finances et industrie

31,51

Ensemble des ministères

24,96

(1) Effectifs au 31 décembre 1998

Source : INSEE, exploitation des fichiers de paie

Le nombre de départs à la retraite des agents du ministère devrait s'accroître au cours des prochaines années. Ces départs offrent une souplesse pour redéployer des emplois, des catégories B ou C vers des emplois plus qualifiés A ou A+, ou encore de services à services. Ils doivent conduire à une mise à plat des organigrammes et des organisations.

Source : DGAFP

L'évolution des départs au Minéfi, entre 2002 et 2011 devrait suivre une double inflexion, progression modérée jusqu'en 2005 suivie d'une accélération à partir de 2006 et diminution de la croissance des départs à partir de 2008-2009, les départs restant toutefois à un niveau supérieur à celui constaté aujourd'hui.

La situation est cependant plus contrastée entre directions du ministère. A la DGI, l'accélération serait particulièrement forte à compter de 2006. A la DGCP, les départs augmenteraient fortement très tôt selon une progression régulière sur la période. A la DGDDI, la progression interviendrait jusqu'en 2008 puis décroîtrait régulièrement.

Au niveau des catégories, la situation des départs est également hétérogène. En catégorie A et B, les départs atteindraient leur niveau maximum entre 2008 et 2009 pour ensuite diminuer lentement (tout en restant à un niveau supérieur à celui constaté aujourd'hui). En catégorie C, les départs continueraient d'augmenter sur toute la période.

Prévision des départs définitifs du Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

Catégorie A

 

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

TOTAL

DGI

324

366

418

489

644

791

874

899

884

871

6.560

DGCP

375

395

437

433

449

447

441

423

409

392

4.201

DGDDI

71

91

98

114

155

182

182

174

167

149

1383

INSEE

28

32

36

40

43

49

58

60

61

68

475

DGCCRF

45

50

58

66

73

78

78

84

77

75

684

DREE

8

5

13

9

16

16

15

16

13

9

120

Administration générale

60

60

68

77

82

100

112

119

131

131

940

TOTAL

911

999

1.128

1.228

1.462

1.663

1.760

1.775

1.742

1.695

1.4963

Catégorie B

 

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

TOTAL

DGI

415

471

538

652

900

1.035

1.061

1.042

1.057

1.058

8.229

DGCP

735

768

781

781

851

888

885

891

876

858

8.314

DGDDI

185

210

231

254

295

319

318

307

291

289

2.699

INSEE

31

38

46

54

66

76

84

101

91

99

686

DGCCRF

26

32

34

39

48

57

63

71

70

74

514

DREE

1

2

2

4

3

2

6

4

6

5

35

Administration générale

52

52

58

66

74

102

97

112

109

119

841

TOTAL

1.445

1.573

1.690

1.850

2.237

2.479

2.514

2.528

2.500

2.502

21.318

Catégorie C

 

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

TOTAL

DGI

610

701

739

860

1.088

1.243

1.358

1.428

1.487

1.534

11.048

DGCP

794

845

891

917

1.033

1.087

1.134

1.162

1.240

1.233

10.336

DGDDI

263

307

337

371

416

465

473

473

466

460

4.031

INSEE

60

70

80

81

104

118

141

160

173

181

1.168

DGCCRF

14

16

19

18

21

24

27

33

34

36

242

DREE

3

2

2

0

4

6

4

2

5

5

33

Administration générale

73

69

110

106

139

156

165

199

192

202

1.411

TOTAL

1.817

2.010

2.178

2.353

2.805

3.099

3.302

3.457

3.597

3.651

28.269

Total

 

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

TOTAL

DGI

1.349

1.538

1.695

2.001

2.632

3.069

3.293

3.369

3.428

3.463

25.837

DGCP

1.904

2.008

2.109

2.131

2.333

2.422

2.460

2.476

2.525

2.483

22.581

DGDDI

519

608

666

739

866

966

973

954

924

898

8.113

INSEE

119

140

162

175

213

243

283

321

325

348

2.329

DGCCRF

85

98

111

123

142

159

168

188

181

185

1.440

DREE

12

9

17

13

23

24

25

22

24

19

188

Administration générale

185

181

236

249

295

358

374

430

432

452

3.192

TOTAL

4.173

4.582

4.996

5.431

6.504

7.241

7.576

7.760

7.839

7.848

63.950