Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Jeunesse et enseignement scolaire

 

c) Les objectifs d'amélioration de la gestion

Le ministère a défini de nouveaux objectifs d'amélioration de l'efficacité de la gestion, puisque ceux retenus l'an passé étaient en fait des objectifs de qualité du service. Ces nouveaux objectifs sont :

- « développer la modernisation des outils de gestion », les indicateurs associés étant le nombre d'agents pour un micro-ordinateur (1,01 en services déconcentrés en 2001) et le ratio crédits pour l'informatique de gestion/agent en services académiques.

Le choix de cet objectif est légitime. On peut d'ailleurs s'étonner de ce qu'il n'ait pas été retenu dans le cadre des projets de lois de finances précédents. En revanche, le choix des indicateurs laisse dubitatif : que pourra-t-on inférer de l'évolution du nombre de micro-ordinateur par agent, dès lors que celui-ci s'établissait déjà quasiment à un pour un en 2001 ?

- « assurer la gestion administrative et financière des personnels au plan déconcentré ». L'intitulé de cet objectif suggère que l'objectif est la déconcentration de la gestion des personnels, mais l'indicateur retenu est en fait un indicateur de productivité (le nombre de personnels gérés par agent gestionnaire).