Allez au contenu, Allez à la navigation



 

    retour sommaire suite

B. LA DETTE PUBLIQUE AU-DELÀ DU PLAFOND DE 60 % DU PIB

1. Une tendance à la spirale ?

Pour la première fois en 2003, la dette des administrations publiques a dépassé le seuil de 60 % du PIB, pour s'établir à 61,4 % du PIB. En 2004, ce taux devrait atteindre 62,8 %. Le graphique ci-dessous montre que, depuis 2001, la France est sortie du cercle vertueux enclenché en 1995 avec une baisse du déficit, qui s'est traduite à compter de 1998 par une baisse du poids de la dette dans le PIB. Il montre également qu'il s'écoule plusieurs années avant que la baisse du déficit n'impacte à la baisse le poids de la dette dans le PIB. Il montre également que, à l'inverse, l'augmentation du déficit se traduit instantanément par un alourdissement du poids de la dette.

Evolution du déficit public et de la dette publique entre 1992 et 2004

(en % du PIB)

2. 1.000 milliards d'euros de dette publique

Le gouvernement n'a pas fourni dans le projet de loi de finances pour 2004 de prévision du montant de la dette en volume. Toutefois, en retenant un PIB de 1.611 milliards d'euros et un pourcentage de dette par rapport au PIB de 62,8 %, on obtient une estimation de l'ordre de 1.012 milliards d'euros, en progression de 6,7 % par rapport à 2003.

Evolution du stock de la dette des administrations publiques

(en milliards d'euros)

En 2002, dernière année pour laquelle la répartition du stock de dette entre les catégories d'administrations publiques est connue, la dette de l'Etat représentait 82 % de la dette totale.

Evolution de la dette des administrations publiques

 

Au 31/12/2000

Au 31/12/2001

Au 31/12/2002

Milliards d'euros

% du PIB

Milliards d'euros

% du PIB

Milliards d'euros

% du PIB

Etat

642,2

45,2

670,6

45,4

732,8

48,2

Organismes divers d'administration centrale

51,7

3,6

49,2

3,3

44,9

3,0

Administrations locales

105,7

7,4

105,8

7,2

104,1

6,9

Administrations de sécurité sociale

12,5

0,9

13,1

0,9

14,8

1,0

Total administrations publiques

812,1

57,2

838,7

56,8

896,6

59,0

* au sens du traité de Maastricht
Source : INSEE Première, n° 895, avril 2003

    retour sommaire suite