Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2006 : Le budget de 2006 et son contexte économique et financier : les ambitions à l'épreuve de la dette

 

b) Les ressources de financement

Les ressources de financement de l'Etat proviendront des émissions nouvelles de dette à moyen terme (BTAN) et long terme (OAT) pour un montant global de 125 milliards d'euros ainsi que de la variation positive des dépôts des correspondants du Trésor qui résulterait en particulier de la dotation de la Caisse de la dette publique (10 milliards d'euros) issue « des recettes de privatisation des sociétés d'autoroutes ».

C'est à ce niveau que peut être mesuré l'impact des cessions de titres d'autoroutes, non pas directement « en tant que tel » sur l'endettement, mais sur le tableau de financement, ce qui revient évidemment au même.

Evolution des ressources de financement depuis 1997

(en milliards d'euros)

 

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

Ressources de financement

94

84,7

81,5

85,6

90,6

109,6

119,5

112,8

Émissions à moyen/long terme (3)

94,3

90,6

78

80,8

78,7

86,9

111,5

121,6

Variation nette des BTF

0

6

-13,5

9,3

9,4

35,7

20,5

-11,6

Variation des dépôts des correspondants

2,9

5,6

5,4

-5,7

-2,3

5,1

-14,6

1,6

Variation du compte courant à la BdF (4)

-3,2

-13,3

10,9

1,9

8

-16,4

0,2

-2,2

Autres ressources (+) ou besoins (-)

0

-4,2

0,7

-0,7

-3,2

-1,7

1,9

3,4

Source : ministère de l'économie, des finances et de l'industrie

Contrairement à ce qui s'est produit en 2002 et 2003, le gouvernement n'envisage pas de faire appel à un financement de court terme (BTF) supplémentaire pour faire face à son besoin de financement.