Allez au contenu, Allez à la navigation



Proposition de résolution Paquet énergie-climat

 

3. La contribution du « paquet énergie-climat » à l'objectif d'efficacité énergétique

Les mesures proposées dans le cadre du « paquet énergie-climat » participent directement à la réalisation de l'objectif d'efficacité énergétique, tel qu'il a été arrêté par le Conseil européen de mars 2007 : 20 % d'économies d'énergies d'ici à 2020. En effet, la « stratégie climat » qui repose sur l'objectif d'une baisse des émissions de GES, nécessite, pour y parvenir, de recourir à des technologies plus économes en énergie. Aussi, la création d'un « signal-prix » du carbone, à travers le marché d'échange de quotas de CO2, doit permettre d'encourager les économies d'énergie et donc de diminuer la consommation finale de l'Union européenne. Les économies d'énergie constituent donc une priorité, car l'énergie la moins chère, et la moins polluante, est encore celle qui n'est pas consommée19(*). Ainsi, si fixer un objectif de réduction des émissions de GES apparaît souhaitable, il n'en demeure pas moins que le moyen privilégié pour y parvenir reste la maîtrise de la demande. Votre commission estime donc que des efforts doivent être effectués pour modifier les comportements des consommateurs d'énergie. Dans cette perspective, votre commission considère que les entreprises énergétiques ne peuvent plus se limiter à un simple rôle de fournisseur d'électrons ou de molécules, et souhaite que celles-ci assument, de façon croissante, un rôle de conseil et d'expertise en matière de performance et d'optimisation de l'utilisation de l'énergie.

* 19 Selon les projections de la Commission, si l'objectif d'économiser 20 % de la consommation totale d'énergie primaire d'ici à 2020 est atteint, cela signifierait que l'Union européenne consommerait, à cet horizon, 13 % d'énergie en moins qu'aujourd'hui et économiserait 100 milliards d'euros par an, en évitant le rejet de plus de 780 tonnes de CO2 chaque année.