Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2012 : Aide publique au développement

17 novembre 2011 : Budget 2012 - Aide publique au développement ( rapport général - première lecture )

B. UNE SITUATION HUMANITAIRE ENCORE PRÉCAIRE

Classé 149ème par le PNUD en termes de développement humain (sur 180 Etats), Haïti est le pays le plus pauvre des Amériques et le seul Etat du continent à faire partie du groupe des Pays les Moins Avancés (PMA).

Les trois-quarts de la population vivent dans la pauvreté, avec moins de 2 dollars par jour et par personne. Plus d'un Haïtien sur quatre est sous-alimenté et Haïti fait partie de la vingtaine de pays identifiés par la FAO comme particulièrement vulnérables dans ce domaine.

Le séisme du 12 janvier 2010, qui a dévasté Port-au-Prince et plusieurs villes du sud du pays, a causé de lourdes pertes humaines : entre 250 000 et 300 000 morts et autant de blessés. Les destructions matérielles et les pertes économiques associées sont évaluées à 8 milliards de dollars, supérieures au PIB annuel du pays.

La situation humanitaire demeure aujourd'hui précaire : l'épidémie de choléra qui s'est déclarée mi-octobre 2010 a touché près de 325 000 personnes et provoqué le décès de plus de 5 300 malades, alors que plus de 600 000 Haïtiens vivent toujours sous des abris de fortune.

La tâche des nouvelles autorités reste immense : relogement des populations déplacées, déblaiement de Port-au-Prince, lancement des grands chantiers de la reconstruction, réforme d'envergure des institutions et renforcement de l'Etat de droit.