Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 1997

 

II. LES EFFECTIFS CIVILS

A. ÉVOLUTION DES EFFECTIFS BUDGÉTAIRES


· Par catégorie


· Par organisme de rattachement

2(*)

B. LES CRÉATIONS, SUPPRESSIONS ET TRANSFORMATIONS D'EMPLOIS PRÉVUES POUR 1997

Le recentrage des forces sur leur finalité première conduit à affecter prioritairement les personnels militaires à des emplois opérationnels. Pour permettre ce recentrage, 1 589 emplois nouveaux seront ouverts au personnel civil en 1997, essentiellement dans la Marine (+ 761), mais aussi dans l'armée de Terre (+ 364), dans la Gendarmerie (+ 207), dans l'armée de l'Air (+ 192) et à la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

Dans le même temps, 2 254 emplois seront supprimés à la Délégation générale pour l'armement du fait de la réforme de ses structures et de ses modes de gestion et 207 dans les services communs.

Au total, la diminution des effectifs civils du ministère concernera 872 emplois en 1997 et sera donc, du fait de la professionnalisation, très inférieure à celle mise en oeuvre en 1993 (- 4 400), 1994 (- 3 000), 1995 (-2 255) et 1996 (-3 635).

* 2 Y compris comptes de commerce.