Allez au contenu, Allez à la navigation



 



Retour Sommaire Suite

C. LES AUTRES DÉPENSES

Les dépenses d'interventions sont à nouveau en fort repli : - 10,1 % par rapport à 1997, après une baisse de 8,9 % l'an dernier. Elles s'élèvent à 292,1 millions de francs.

Les dépenses d'investissement augmentent de 56,9 % après une chute de 29 % l'an dernier succédant à une baisse de 23,4 % en 1996.

Les crédits prévus pour assurer la politique d'investissement du ministère s'élèvent à 450,7 millions de francs, soit 1 % de l'ensemble du budget.

D. EVOLUTION COMPARATIVE PAR AGRÉGAT

Le tableau ci-après retrace la structure des services financiers et l'évolution des crédits par grand agrégat.

La place du Trésor public - les services extérieurs de la direction de la comptabilité publique - et de la direction générale des impôts (DGI) est prépondérante.

Le budget des services financiers est avant tout le budget des services déconcentrés du ministère.

Présentation par agrégats

(en millions de francs)

Retour Sommaire Suite