Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

C. LES CONSÉQUENCES DE LA RÉFORME DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES SUR LES MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT DE L'AFAA

1. La redéfinition des relations avec le Ministère des Affaires étrangères

La Cour des comptes et l'Inspection générale des affaires étrangères ont effectué des observations sur la nature des relations quelque peu " incestueuses " qui ont existé entre l'AFAA et le ministère des affaires étrangères. Le directeur de l'AFAA était en effet le sous-directeur des échanges culturels au ministère des affaires étrangères, et des missions régaliennes étaient confiées à l'association, qui constituait le " bras armé " de l'administration en matière d'échanges culturels et artistiques. La suppression de la sous-direction des échanges ne constituait cependant pas une solution durable car elle privait l'AFAA d'un interlocuteur clairement identifié au Ministère des Affaires étrangères.

La fusion des Ministère des Affaires étrangères et de la coopération a réformé l'organisation des services en charge de la politique culturelle internationale de la France. La direction de la coopération culturelle et du français, intégrée dans la DGCID, est en charge du livre, des échanges scolaires, des actions artistiques et du sport de haut niveau. Elle est désormais l'interlocuteur privilégié de l'AEFE et de l'AFAA.

2. L'extension des missions de l'AFAA

Les missions de l'association sont redéfinies autour de trois axes : la diffusion internationale de la création artistique française, le soutien aux échanges avec les autres cultures, et l'aide au développement et à la reconnaissance internationale d'une création contemporaine dans les régions et les pays les plus démunis (notamment dans le cadre de la Zone de solidarité prioritaire). Cette dernière mission constitue une nouveauté pour l'AFAA, car elle était auparavant dévolue à l'association " Afrique en créations ". La fusion du ministère des affaires étrangères avec la coopération a entraîné une réflexion sur la pertinence du maintien d'un opérateur spécialisé dans le développement culturel. La fusion des deux association a été privilégiée, Olivier Poivre d'Arvor devenant, à compter du 1er juillet et jusqu'au 1er janvier 2000, le directeur d'Afrique en créations. Ensuite, l'AFAA prendra en charge des opérations de développement culturel, pour lequel un département spécifique sera créé.

3. La rénovation du statut de l'AFAA : vers une plus grande cohérence et transparence des choix

Le fonctionnement de l'AFAA doit être réformé afin que chaque structure ait un rôle clairement défini au sein de l'association. Une modification des statuts s'impose pour resserrer autour de 15 membres environ, contre 40 aujourd'hui, la composition du conseil d'administration, afin qu'il devienne un véritable lieu de décision, au sein duquel le Ministère des Affaires étrangères disposera d'une minorité de blocage. En effet, la composition actuelle du conseil d'administration le rend peu distinct de l'assemblée générale, qui devra devenir une véritable instance de proposition et de débat, largement ouverte aux différents acteurs concernés par l'action de L'AFAA. La mise en oeuvre de cette réforme permettra de clarifier le mode de fonctionnement de l'association et d'assurer une meilleure transparence dans la définition de ses orientations stratégiques.

Une lettre de cadrage visée par le cabinet du Ministre donnera les orientations générales de l'action culturelle extérieure de la France déclinée par pays, qui seront discutées et adoptées par le conseil d'administration. Les orientations politiques seront définies par le Ministère des Affaires étrangères, tandis que l'association conservera toute latitude pour la mise en oeuvre des actions. Ainsi, le " cordon ombilical " entre le ministère et l'association sera coupé, et la relation entre de donneur d'ordres à prestataire de services sera clairement définie et encadrée.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli