Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

IV. LES CRÉDITS DE L'OFFRE DE SOINS : 1,54 MILLIARD DE FRANCS

Les dépenses consacrées à l'offre de soins augmentent de 3,5 % par rapport à 1999, pour s'établir à 1,54 milliard de francs en 2000, soit 1,7 % du budget de la santé et de la solidarité (contre 2 % en 1999).

A. LA FORMATION DES PROFESSIONS MÉDICALES ET PARAMÉDICALES

Les crédits consacrés à la formation des professions médicales et paramédicales (chapitre 43-32) sont stables à structure constante.

Le chapitre progresse de 253,3 millions de francs par l'intégration en son sein des sommes consacrées aux bourses d'études des professions paramédicales (chapitre 43-34, article 10) qui ne sont donc pas revalorisées.

Au total, 795,4 millions de francs sont consacrés à la formation des professions médicales et paramédicales.

Crédits figurant au chapitre 43-32 pour la formation médicale et paramédicale

(en millions de francs)


 

Crédits votés en 1999

Mesures acquises 2000

Services votés 2000

Total 2000

Ecole de formation des sages-femmes et des professionnels paramédicaux (article 10)

256,1

-

256,1

256,1

Etudiants en médecine, en odontologie et en pharmacie (article 21)

250,2

-

250,2

250,2

Année de recherche de l'internat (article 22)

35,76

-

35,76

35,76

Formation continue (article 50)

-

-

-

-

Bourses (article 60,ancien article 10 du chapitre 43-34)

248,91

4,43

253,34

253,34

Total

790,97

4,43

795,4

795,4

En réalité, des besoins très importants de font jour dans le domaine des formations médicales et paramédicales, particulièrement pour les professionnels paramédicaux qualifiés. De plus, la stabilité des crédits pour 2000 peut s'apparenter à une diminution en francs constants.

Déjà, les crédits étaient insuffisants pour 1999 puisque l'ancien chapitre 21 devrait accuser un besoins d'environ 60 millions de francs et qu'il devrait manquer environ dix millions de francs sur l'ancien article 22 qui sert à financer les années recherche des jeunes internes.

Les crédits de bourses d'études pour les élèves et étudiants qui effectuent une des formations paramédicales (les bourses dont peuvent bénéficier les étudiants en médecine, en chirurgie dentaire ou en pharmacie sont gérées par le ministère chargé de l'enseignement supérieur) montrent que pour une demande croissante, les moyens régressent en francs constants (article 60).

A compter du 1er septembre 1999, le montant annuel de la bourse d'études à taux plein sera porté à 20.022 francs, pour poursuivre l'effort d'alignement du montant des bourses des formations de santé sur celui des bourses des formations du secteur social et de l'enseignement supérieur.

Nombre de boursiers par formation par année scolaire

 

1996-1997

1997-1998

1998-1999

Aides-soignants

711

929

1 163

Auxiliaires de puériculture

407

432

424

Infirmiers

12.459

12.431

12.042

Pédicures-podologues

135

169

187

Laborantins d'analyses médicales

81

88

124

Manipulateurs en électroradiologie médicale

339

338

340

Masseurs-kinésithérapeutes

583

603

575

Ergothérapeutes

153

148

139

Psychomotriciens

32

40

40

Sages-femmes

486

479

478

TOTAL

15 386

15 657

15512

soit en bourses à taux plein

12.653

12.653

12.653

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli