Allez au contenu, Allez à la navigation



Filière arboricole

 

3. Les opérations ponctuelles de promotion

Les opérateurs n'ont pas attendu les grandes opérations nationales de valorisation mises au point par l'ensemble de la filière « fruits et légumes » pour s'organiser et soutenir la consommation de leurs produits. De nombreuses initiatives ont ainsi été prises au niveau local, sous des formes très diverses, par les différents acteurs concernés, et ont souvent été couronnées de succès.

Durant l'été 2004, par exemple, une « super promotion » consistant à réduire les marges à un niveau proche de zéro et à communiquer sur la qualité des produits a ainsi été mise en place, après une concertation entre producteurs et distributeurs. Par ailleurs, le comité de bassin Rhône-Méditerrannée (BRM) a signé un accord avec une enseigne de la grande distribution pour proposer pendant deux jours des prix attractifs au détail sans faire baisser les prix aux producteurs, permettant selon les organisateurs de tripler le volume des ventes. Enfin, il a été mentionné, durant les auditions, une expérience menée dans le Sud de la France, où un hypermarché a concédé à un grossiste détaillant la gestion de son rayon fruits et légumes, ce qui a eu pour effet d'augmenter très substantiellement le volume des ventes.

On citera également des initiatives plus globales tendant à valoriser le commerce des produits frais, comme la fête des marchés, dont la quatrième édition s'est déroulée du 26 mai au 4 juin, à laquelle ont participé plus de 2.500 commerçants travaillant sur les 81 marchés de la capitale, et qui a donné lieu à la distribution de 200.000 guides pratiques aux consommateurs. Si les fruits ne sont qu'une partie des produits qui y sont proposés, ils font partie de ceux y étant les plus recherchés.