Allez au contenu, Allez à la navigation



L'épargne retraite en France trois ans après la « loi Fillon » : quel complément aux régimes de retraite par répartition ?

 

c) L'impact de la communication sur la commercialisation des produits d'épargne retraite

Si les perspectives de développement de l'épargne retraite sont réelles, l'essor des contrats dépendra également des politiques de communication qui seront conduites pour sensibiliser l'opinion à la diminution du taux de remplacement des revenus d'activité d'une part, à l'opportunité de choisir un véhicule d'épargne dédié à l'épargne retraite d'autre part.

Lors des auditions conduites par votre rapporteur général, plusieurs intervenants ont souligné la nécessité de conduire des campagnes de communication plus ciblées sur l'épargne retraite.

Votre rapporteur général estime qu'il appartient déjà aux acteurs privés, et non aux pouvoirs publics, de mieux faire connaître les produits d'épargne retraite, et singulièrement les PERE et les contrats article 83 qui souffrent d'un déficit de notoriété par rapport au PERCO.

Dans ce cadre, il pourrait être nécessaire de mieux identifier les produits d'épargne retraite, afin de mettre en valeur les différences de régime juridique avec d'autres supports d'épargne pouvant être utilisés pour préparer la retraite. Une possibilité serait de réserver aux seuls produits d'épargne retraite un label « épargne retraite » lors des campagnes de communication et de commercialisation.

Proposition VI-3 : réserver aux seuls produits d'épargne retraite un label « épargne retraite » lors des campagnes de communication et de commercialisation.