Allez au contenu, Allez à la navigation



L'évolution des jeux de hasard et d'argent : le modèle français à l'épreuve

 

3. La pelote basque : une nouvelle venue dans le monde des paris sportifs

Ce sport magnifique est presque exclusivement pratiqué en France, dans le Pays Basque, mais il est très répandu dans le monde, en général dans des pays hispanophones.

Depuis plusieurs années, les dirigeants de la Fédération française de pelote basque se sont échinés à obtenir de l'Etat l'autorisation d'organiser des paris sur les compétitions de ce sport.

Ils ont effectué un véritable parcours du combattant et connaissent maintenant dans le détail toutes les arcanes des démarches politiques de la voie parlementaire et législative. Alternances politiques, dissolutions, attente des décrets d'application, rien ne leur aura été épargné, mais c'est par un amendement à une loi de 1996 que l'autorisation a été enfin accordée39(*).

Leur seule et unique ambition est de réaliser un grand et beau « Jaï alaï », initialement prévu à Paris, dans le quartier d'Auteuil, mais qui sera construit à Pau en fin de compte.

La rentrée dans le « Jaï alaï » de Pau est prévue pour l'automne 2006, mais les paris, mis au point avec le pari mutuel, qui est l'opérateur des jeux, ont déjà débuté :

- les paris seront pris sous la forme de paris mutuels, exclusivement à l'intérieur de l'établissement ;

- le ticket d'entrée adulte, de 15 ou 10 euros, donne droit à un chèque-pari de 2 euros ;

- les mineurs (moins de 18 ans ici) n'ont pas le droit de parier ;

- les paris sont enregistrés avant le début de la partie.

On ne parie que sur les matches de « cesta punta » disputés sous la forme d'une « quiniela ».

Les paris commencent à partir de deux euros avec gagnant, jumelé et triecta, mais avec des formules susceptibles de majorer les gains : pari jumelé, le « cancha », « podium », « jumelé podium », pari trifecta, etc.

Quant un certain nombre de paris aura été pris, des cotes seront affichées.

Le président, M. Dominique Boutineau, président de la Fédération internationale de pelote basque se réjouit de ce premier pas, de la qualité du complexe palois, avec ses trois installations de pelote internationale, du fait que l'instauration des paris permet maintenant aux joueurs français de devenir professionnels sans avoir besoin de s'expatrier, et envisage calmement d'autres implantations en France.

Les enjeux des paris sur la pelote basque sont clairs en l'instant : ils sont orientés vers le développement du sport et la confortation de la situation de ses acteurs.

Ces paris sont soumis aux prélèvements légaux qui s'appliquent aux courses de chevaux.

* 39 Article 68 de la loi n° 96-314 du 12 avril 1996 portant diverses dispositions d'ordre économique et financier.