Allez au contenu, Allez à la navigation



Le Palais de la découverte : un condensé de dysfonctionnements administratifs et politiques

 

C. LES PRINCIPALES RECOMMANDATIONS DE VOTRE RAPPORTEUR SPÉCIAL

 

CONSTAT

RECOMMANDATION

1

Depuis 2001, le musée est ouvert sous la responsabilité personnelle du directeur. Les travaux de sécurité nécessaires à la levée de l'interdiction d'ouverture au public ne sont pas encore réalisés.

Les travaux de sécurité doivent être terminés le plus rapidement possible. Un calendrier précis sur ce point est demandé au ministre de la culture.

2

Depuis 25 ans des projets de rénovation et de réhabilitation sont en cours. La dégradation du bâtiment est visible.

Les décisions ne sont pas prises ou non suivies d'effet.

- Un calendrier concernant les décisions relatives aux modalités de rénovation du bâtiment est établi et respecté. Le groupe de travail annoncé est constitué.

- Le calendrier comporte une réunion des représentants du ministère de la culture, du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, du Palais de la Découverte et de votre rapporteur spécial au mois d'octobre 2007, avant l'examen du projet de loi de finances pour 2008.

3

80 % des expositions présentées dans les galeries permanentes ont plus de 20 ans.

L'accueil du public est critiquable. Les groupes scolaires n'ont pas d'emplacement, la restauration est réduite à son strict minimum, les espaces de vente permanents inexistants.

Le Palais de la Découverte doit devenir un lieu de vie, à l'image des grands musées. Cet aspect doit être pris pleinement en compte dans la rénovation du Palais.

4

Le transfert de la responsabilité budgétaire du Palais au ministère de la culture et de la communication ne s'est pas réalisé dans de bonnes conditions. La gestion du Palais en est affectée.

Le transfert partiel de la tutelle du Palais de la Découverte au ministère de la culture doit être clarifié cette année en termes juridiques et financiers afin de ne pénaliser l'établissement. L'exercice de la tutelle doit être constructif pour le Palais et non destructif.

5

Le Palais de la Découverte a le même statut qu'une université alors qu'il ne fait ni recherche ni enseignement.

Le statut du Palais de la Découverte, conformément aux préconisations de la mission des trois inspections générales, doit évoluer. Un groupe de travail est mis en place dans les meilleurs délais sur ce sujet.

6

Le constat est sévère sur le fonctionnement et la gestion du Palais de la Découverte. Outre le désintérêt, voire la négligence des administrations ministérielles concernées, d'importants dysfonctionnements internes existent : sous-dotation chronique, inadéquation des compétences aux besoins du musée, faiblesse de la formation continue, quasi absence de mobilité professionnelle...

- La rénovation physique du Palais de la Découverte doit être accompagnée d'une révolution culturelle de l'établissement. Le Palais de la Découverte doit pleinement s'engager dans cette démarche de réflexion interne.

- Compte tenu de la pyramide des âges de l'établissement, la réflexion sur l'évolution statutaire et par conséquent sur la politique de recrutement doit être conduite dans les meilleurs délais.