Allez au contenu, Allez à la navigation



Les effets sur la santé et l'environnement des champs électromagnétiques produits par les lignes à haute et très haute tension

 

B. LES SOURCES ARTIFICIELLES D'EXPOSITION AUX CHAMPS MAGNÉTIQUES D'EXTRÊMEMENT BASSES FRÉQUENCES

Pour mesurer l'importance des champs émis par les lignes transportant l'électricité, il convient de les comparer aux autres sources de champ magnétique auxquelles la population est exposée. Les sources courantes sont principalement les matériels électroménagers, les matériels électroniques professionnels et les transports électrifiés.

1. Les matériels électroménagers et les matériels à usage professionnel

La population est exposée aux champs magnétiques à l'intérieur des habitations.

Cette exposition est le fait du câblage électrique du domicile et de l'usage de matériels électroménagers.

Le champ magnétique au domicile du fait du câblage serait de l'ordre de 0,2 uT selon l'AFSSET qui reprenait une donnée de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le champ émis par les appareils électroménagers est, quant à lui, extrêmement variable en fonction des types d'appareils et des modèles.

L'AFSSET a fait procéder à une série de mesures par Supelec. Voici un aperçu des résultats à une distance de 30 cm :

Appareil

Champ magnétique (uT)

Champ électrique (V/m)

Radio-réveil A

0,08

16

Bouilloire élec A

0,06

11

Grille-pain

0,21

10

Lave-vaisselle

0,21

9

Radio-réveil B

0,14

30

Machine à café express

0,7

8

Four à micro-ondes A

3,6

13

Cuisinière mixte

0,2

6

Four à micro-ondes B

7

4

Table à induction

0,2

32

Sèche-cheveux

0,05

28

Alimentation de PC

0,02

18

Bouilloire élec. B

0,05

18

Téléviseur LCD 15 p

0,01

75

En général, à 1 m, le champ se confond avec le bruit ambiant. La plupart de ces sources sont intermittentes. Elles ne fonctionnent pas en permanence.

Ces valeurs qui ont été calculées avec la même méthodologie, les mêmes appareils et dans le même laboratoire, complètent et confirment les mesures diverses effectuées par des organismes étrangers que l'AFSSET a rassemblées.

Ces mesures étrangères, réalisées entre 1986 et 2009, montrent la très grande variabilité de ce type de données mais donnent tout de même une bonne idée de l'exposition potentielle courante dans une maison où sont quotidiennement et systématiquement utilisés des appareils électroménagers :

Appareils

Champ magnétique en uT

Grille-pain

0,006 à 0,7

Lave-vaisselle

0,6 à 0,3

Percolateur

0,08 à 0,15

Plaque de cuisson

0,1 à 0,35

Réfrigérateur

0,01 à 0,4

Chaîne stéréo

0,19

Écran cathodique - TV

0,04 à 1

Fer à repasser

0,12 à 0,3

Foreuse

2 à 3,5

Machine à laver

0,15 à 3

Scie électrique

1 à 25

Séchoir

0,08 à 0,3

Rasoir à 3 cm

15 à 1 500

Sèche cheveux à 6 cm

6 à 2 000

Couverture chauffante à 3 cm

0,3 à 5

Lampe de chevet

2

Réveil électrique

0,1 à 1

Ampoule à incandescence

2

Aspirateur au sol

2 à 20

Chauffage électrique par le sol

8 à 12

Compteur d'énergie domestique

0,6 à 3,5

Lampe halogène

0,17

Radiateur électrique

0,15 à 5

Ventilateur

0,03 à 4

L'évaluation de l'exposition à ce type de sources se complique par leur caractère potentiellement mixte, à la fois professionnel et domestique.

L'AFSSET a également collationné les résultats d'études réalisées entre 1984 et 2009 afin de fournir des mesures de champ magnétique pour des appareils types :

Matériel

Champ magnétique en uT

Photocopieur

1 à 1,2

Télécopieur

0,4

Écran d'ordinateur

0,7

De même, l'AFSSET cite une étude canadienne de 2007 (Frenette et Barre) sur l'exposition de 64 coiffeuses aux champs magnétiques émis par les séchoirs à cheveux dans 33 salons de la région de Montréal. Les auteurs montraient la potentielle exposition aigüe d'une profession et l'impact d'un instrument a priori anodins. Ils en concluaient la nécessité de se soucier de limiter l'exposition, tout particulièrement des femmes enceintes.