Allez au contenu, Allez à la navigation

Mayotte : un nouveau département confronté à de lourds défis

18 juillet 2012 : Mayotte : un nouveau département confronté à de lourds défis ( rapport d'information )

II. UN DÉPARTEMENT CONFRONTÉ À DES DÉFIS MAJEURS

A. UNE SOCIÉTÉ EN FORTE CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE

La population de Mayotte a connu une explosion démographique rapide.

Alors que la population s'élevait, en 1958, à 23 364 habitants, le dernier recensement effectué par l'INSEE en 2007 estime la population de l'île à 186 452 habitants, soit une multiplication par huit du nombre d'habitants en 50 ans, comme le montre le graphique de la page suivante. Le prochain recensement se déroulera entre le 21 août et le 17 septembre 201256(*). Selon diverses estimations, la population de Mayotte pourrait atteindre environ 250 000 habitants aujourd'hui, soit une augmentation d'un tiers en cinq ans.

On rappellera que ne s'appliquent pas à Mayotte les nouvelles modalités de recensement prévues par la loi « démocratie de proximité »57(*). Celle-ci prévoit un nouveau dispositif de recensement de la population, applicable depuis 2009, dont l'objectif est d'actualiser tous les ans la population à prendre en compte dans le calcul des dotations de l'État.

Source : Commission des Lois.

Selon plusieurs personnes entendues par vos rapporteurs, il faut distinguer la population officielle, recensée par l'INSEE, de la population réelle, nécessairement supérieure en raison de l'importance de l'immigration clandestine. Toutefois, comme l'a relevé M. Thomas Degos, préfet de Mayotte, la population illégale de l'île, principalement originaire des autres îles de l'archipel des Comores, est difficile à évaluer. Elle est estimée entre un quart et un tiers de la population totale de l'île. Ainsi, la population réelle de l'île oscillerait entre 230 000 et 264 000 habitants. A titre d'exemple, le chef-lieu de Mayotte, Mamoudzou, a une population officielle de 53 000 habitants alors que notre collègue, M. Abdourahamane Soilihi, sénateur-maire de cette commune, estime que la population réelle avoisinerait 80 000 habitants.

L'explosion démographique de Mayotte est due à l'immigration clandestine, mais également à un taux de fécondité élevé. On dénombre 8 000 naissances par an, dont la moitié dans la seule commune de Mamoudzou, soit en moyenne une naissance par heure et 23 naissances par jour. Le nombre d'enfants par femme est compris entre 5 et 7. Or, l'augmentation rapide de la population sur un territoire limité de 671 km² pourrait être source de tensions sociales fortes.

Toutefois, M. François-Marie Perrin, vice-recteur de Mayotte, constate une stabilisation du nombre annuel de naissances depuis 2009.

Le taux élevé de fécondité se traduit par une population jeune. D'après le recensement de 2007, 54 % de la population aurait moins de 20 ans. Cette proportion atteint 60 % pour la commune de Mamoudzou, ce qui a un impact direct sur la gestion des services municipaux. En effet, la croissance démographique a des répercussions sur le niveau des infrastructures et d'équipement en services publics. Ainsi, en matière d'éducation, 45 000 enfants sont scolarisés dans le premier degré, dont 15 000 à Mamoudzou. Selon les élus locaux et les syndicats scolaires entendus par vos rapporteurs, il manquerait environ 450 classes pour pouvoir scolariser l'ensemble des enfants dans des conditions décentes, et 150 pour la seule commune de Mamoudzou.


* 56 Décret n° 2012-635 du 3 mai 2012 organisant le recensement de la population de Mayotte en 2012.

* 57 Loi n° 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité.