Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche et innovation en Europe : un pas décisif ?

26 juillet 2012 : Recherche et innovation en Europe : un pas décisif ? ( rapport d'information )
b) Les partenariats européens d'innovation : un outil pivot à consolider

Il en va de même pour les partenariats européens d'innovation, même si la chose devrait être plus aisée car ils trouvent leur origine dans l'initiative phare « Pour une Union de l'innovation ». Ils ont été conçus par la Commission européenne pour mobiliser les acteurs européens nationaux, régionaux, publics et privés, tout au long de la chaine de la recherche et de l'innovation autour d'objectifs définis dans des domaines visant à relever les défis sociétaux. Ils sont donc au coeur de la politique qu'Horizon 2020 doit financer. Un projet pilote a été lancé en novembre 2010 sur le thème du « vieillissement actif et en bonne santé ». Le 29 février 2012, la commission européenne a proposé l'adoption de deux nouveaux partenariats d'innovation, l'un pour pallier les pénuries de matières premières en Europe ; le second pour assurer une agriculture durable. Enfin, le 10 juillet 2012 un partenariat européen d'innovation a été lancé et est consacré aux villes et communautés intelligentes avec pour objectif le développement de technologies intelligentes en milieu urbain.

Cependant, la mise en place de cette nouvelle forme de collaboration se heurte à une certaine réserve des États membres qui ne sont pas convaincus par son mode de gouvernance. Comme l'IET, elle est de nature communautaire et relève de l'initiative de la Commission et non du Conseil européen. Comme pour l'IET, son intégration nécessitera des améliorations, des assouplissements et du temps.

Le paysage de la recherche est vaste et riche pour ne pas dire complexe. Une meilleure entente entre la Commission et le Conseil sera nécessaire pour le rationnaliser et le simplifier comme le demande le Parlement européen.