Allez au contenu, Allez à la navigation

Accompagnement des étudiants : une priorité et un enjeu d'avenir pour L'État et les collectivités

6 juillet 2021 : Accompagnement des étudiants : une priorité et un enjeu d'avenir pour L'État et les collectivités ( rapport d'information )

B. ÉLABORER UN STATUT D'ÉTUDIANT SALARIÉ ET DÉVELOPPER LES EMPLOIS ÉTUDIANTS AU SEIN DES ÉTABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Recommandation n° 51 : développer les emplois étudiants sur les campus, notamment les emplois de mentorat et de tutorat et les emplois destinés à l'accompagnement des étudiants en situation de handicap ; veiller à la mise en place, au sein de chaque établissement d'enseignement supérieur, d'une plateforme dédiée et simple d'accès, recensant les postes à pourvoir sur le campus ; inciter les établissements à identifier les difficultés internes de gestion des contrats emploi étudiant afin de réduire les délais de paiement des étudiants exerçant un emploi sur les campus ; étudier la possibilité d'encourager le développement de ces emplois en les exonérant de charges sociales et en les extrayant du plafond des emplois autorisés.

Recommandation n° 52 : créer un statut spécifique d'étudiant-salarié, ouvrant droit à certains aménagements dans l'organisation de la scolarité et favorisant la conciliation de l'emploi et des études, notamment par des autorisations d'absence pour la réalisation de stages.

C. MIEUX DOCUMENTER LE RECOURS À L'EMPRUNT PAR CERTAINS ÉTUDIANTS

Recommandation n° 53 : diligenter une enquête nationale sur les objectifs poursuivis par les étudiants qui recourent à l'emprunt (financer la vie quotidienne ou payer des droits de scolarité, financer une césure à l'étranger...) et sur les conditions souscrites par les étudiants (montant moyen emprunté, taux et échéancier de remboursement...)

Recommandation n° 54 : ouvrir à titre expérimental la possibilité de faire appel à un prêt à remboursement contingent pour certaines catégories d'étudiants et étudier l'opportunité d'une relative montée en charge du dispositif de prêts garantis par l'État, qui semble répondre à une demande réelle, y compris de la part d'étudiants effectuant leur cursus à l'université.