Allez au contenu, Allez à la navigation



 


Retour Sommaire Suite

3. Les mesures destinées à faciliter le passage des lycéens vers l'enseignement supérieur

Diverses mesures déjà expérimentées ou généralisées ont pour objectif de faciliter le délicat passage des lycéens aux formations supérieures. Elles consistent pour l'essentiel à dispenser une information aux élèves de terminale et aux nouveaux bacheliers sur le contenu, la finalité et les perspectives de poursuite d'études ou de débouchés professionnels des diverses filières post-baccalauréat et à mettre en place un suivi des décisions d'orientation successives des lycéens et des bacheliers.

a) Une généralisation souhaitable des journées d'information réservées aux élèves de terminale

Comme il a déjà été indiqué, l'académie de Lyon a déjà expérimenté la formule des journées dites du lycéen, qui permet à la fin du mois de janvier aux élèves de terminale de bénéficier de deux journées d'information prises sur le temps scolaire pour visiter divers établissements d'enseignement supérieur de leur choix, qu'il s'agisse de premiers cycles universitaires ou de formations plus ou moins sélectives.

La mission préconise une généralisation de ce dispositif dans l'ensemble des académies en y associant les professeurs principaux et les conseillers d'orientation pour la première de ces journées d'information.

Une telle formule, qui serait obligatoire pour l'ensemble des élèves de terminale, permettrait aux futurs bacheliers de découvrir concrètement le fonctionnement des diverses filières supérieures d'une manière plus approfondie qu'à l'occasion des traditionnelles journées portes-ouvertes déjà organisées par de nombreuses universités.

Cette proposition s'inscrit dans la perspective de la mesure préconisée par le ministre tendant à organiser pendant les trois années de lycée, des rencontres avec des universitaires, des étudiants et des professionnels, ainsi qu'à généraliser les semaines portes-ouvertes dans l'enseignement supérieur.

b) La semaine d'accueil et d'information des nouveaux étudiants : la formaliser davantage et la rendre obligatoire

L'article 13 de l'arrêté du 26 mai 1992 qui tendait à rénover les DEUG institue une semaine d'accueil dans les universités pour les nouveaux étudiants. Sa mise en oeuvre est devenue effective dans la plupart des établissements et elle permet aux nouveaux étudiants qui le souhaitent de rencontrer des étudiants avancés, des enseignants et des conseillers du SUIO.

Cependant son organisation apparaît trop souvent formelle et la présence des étudiants n'y est pas obligatoire. Afin de conférer à ce dispositif toute son efficacité, la mission d'information souhaiterait que cette semaine soit considérée comme une formalité obligatoire pour tous les nouveaux étudiants et que son déroulement et son contenu se trouvent précisés (visite des locaux universitaires, des services administratifs, des salles de cours et de travaux dirigés, des laboratoires, des locaux des oeuvres universitaires, information exhaustive sur les diverses filières, leur contenu, leurs finalités, leurs débouchés, les perspectives d'insertion professionnelle, les taux d'échec par filières selon l'origine des bacheliers, le devenir des diplômés...).

Ceci suppose une véritable évaluation de chaque université qui sera par ailleurs préconisée ci-après.

Retour Sommaire Suite