Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Aviation civile et transport aérien

 

3. Le rachat de Corsair par TUI pourrait préfigurer sa revitalisation

Le voyagiste allemand TUI (ex-Preussag), numéro un mondial du secteur, entré en novembre 2000 au capital de Nouvelles Frontières, a pris le contrôle de cette société à l'été 2002. La restructuration qui s'en est suivie a également touché Corsair, filiale de Nouvelles Frontières, puisque 170 emplois sur 1 521 y ont été supprimés. Dans la mesure où TUI déclare vouloir se lancer sur le marché des compagnies aériennes à bas coûts, Corsair pourrait être appelé, passée cette phase de restructuration liée notamment aux difficultés du secteur du tourisme, à un nouvel essor.