Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Industrie

 

3. Un secteur fortement soutenu

La forte proportion de PMI fait que ce secteur est le premier bénéficiaire du dispositif de soutien à cette catégorie d'entreprises mis en place par les pouvoirs publics. Ce dispositif d'incitation, géré par les Directions Régionales de l'Industrie de la Recherche et de l'Environnement (DRIRE), en liaison étroite avec les pouvoirs publics locaux, comporte notamment des mesures en faveur des investissements matériels de modernisation (Fonds de Développement des PMI), du recours aux cabinets conseils (Fonds Régionaux d'Aides au Conseil). Les entreprises de la mécanique bénéficient d'environ 38 % du nombre total des dossiers de soutien, le secteur des services industriels du travail des métaux étant le plus actif dans ces divers domaines.

4. Le projet de création d'un réseau industriel mécanique

Le gouvernement précédent avait prévu de formaliser, d'ici la fin de l'année 2002, en association avec le ministère de l'industrie, la Fédération des Industries Mécaniques, l'Association Française de Mécanique et les Centres Techniques Industriels du secteur, la création d'un « réseau industriel mécanique » ayant pour objectif de renforcer la coopération entre les différents acteurs, par leur mise en réseau. Ce réseau aurait pour tâche de renforcer l'innovation pour conduire au développement et à la commercialisation de produits, et de contribuer à améliorer l'image et l'attractivité du secteur, notamment auprès des jeunes.

Votre rapporteur aimerait connaître l'opinion du gouvernement sur cette initiative et savoir quels axes forts il entend impulser pour dynamiser ce secteur, qui sera aussi fortement touché, dans les années à venir, par l'élargissement de l'Union européenne aux PECO.