Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet de loi de finances pour 2003 : Défense - Marine

21 novembre 2002 : Budget 2003 - Défense - Marine ( avis - première lecture )

 

 

3. La modernisation des Super-Etendards

Le Super Etendard a été mis en service dans la marine en 1978. La modernisation de l'appareil se fait en plusieurs étapes correspondant à différents standards :

- Le standard III correspond à l'intégration de charges et armements nouveaux répondant à un besoin d'amélioration d'attaque, la modernisation porte sur 52 appareils et la livraison du dernier avion équipé devrait intervenir mi-2003 ;

- Le standard IV prévoit l'amélioration du système d'autoprotection et des capacités de reconnaissance, la modernisation porte sur 52 appareils et le dernier avion équipé sera livré fin 2005 ;

- Le standard V répond à un besoin d'attaque de nuit par l'acquisition de 15 pods d'attaque de nuit et la modernisation de 35 appareils, les livraisons des avions modernisés s'échelonneront de 2003 à 2005.

Les coûts de développement et de production des différents standards de modernisation se répartissent comme suit :

En M€

 

Développement

Production

Total

Armement guidé laser (Standard III)

40,30

58

98,30

Système d'autoprotection (Standard IV)

24,10

45,50

69,60

Chassis de reconnaissance (Standard IV)

30

29,30

59,30

Pods nuit et standard V

53,40

76,20

129,6

Total

147,80

209

356,80

4. le programme NH 90

Le programme d'hélicoptère NH 90 est développé en coopération avec l'Allemagne, l'Italie, les Pays-bas et le Portugal pour les besoins des trois armées.

L'organisation de la maîtrise d'ouvrage internationale est sous statut de l'OTAN et est confiée à la NAHEMO (Nato Helicopter Management Organization) composée d'un comité directeur, d'un comité exécutif conjoint et d'une agence de gestion, la NAHEMA (Nato Helicopter Managment Agency).

La clé de répartition des coûts est la suivante :

 

France

Italie

Allemagne

Pays-Bas

Portugal

Pour le développement

41,6 %

28,2 %

23,7 %

6,5 %

/

Pour l'industrialisation

30,85 %

31,6 %

30,85 %

5,5 %

1,2 %

Fabrication

Au prorata des commandes nationales

Les cinq partenaires étatiques du programme ont commandé 254 appareils et 54 options :

 

France

Allemagne

Italie

Pays-Bas

Portugal

 

TTH

 

80

71

 

10

Commandes

fermes

NFH

27

 

46

20

 

CSAR

   

1

   

TTH

 

54

     

Options

Le NH 90 se décline en trois versions : une variante terrestre, le TTH, pour le transport tactique de troupes, une variante maritime embarquée sur frégate, le NFH déclinée en version « soutien » , une variante recherche et sauvetage de combat, à l'étude pour les besoins italiens et allemands.

Le besoin de la marine correspond au remplacement des hélicoptères Lynx afin d'assurer les missions de lutte anti-sous-marine et anti-navire à partir des frégates, missions assurées par la version NFH (Nato Frigate Helicopter). La sous-version soutien de la variante NFH permettra de remplacer le super Frelon dans ses missions de transport logistique et de sauvegarde.

Le NH 90 est un hélicoptère biturbine de classe 9 tonnes, pouvant franchir une distance de 700 km avec une autonomie de 4 heures et une vitesse maximale de 300 km/h.

L'équipage à trois assure le pilotage et la gestion du système d'armes. L'armement comprend deux torpilles MU90 ou 2 missiles non encore spécifiés ; des missiles AM 39 (air surface), pourront, si nécessaire être intégrés.

La part de la marine dans le coût total du programme pour la Défense est de 40 % soit 245 M€ en développement et 1 380 M€ en production.

Le coût unitaire du NFH combat est de 30.9 M€ et de 25.9 M€ pour la version soutien. La marine devrait disposer à terme de 27 appareils dont 13 dans la version soutien.

Un premier exemplaire sera livré en 2005, puis les livraisons s'échelonneront de 2006 à 2018 à raison de deux exemplaires par an.

Pour la Marine, l'échéancier financier se présente comme suit :

(en M€)

 

Avant 2003

2003-2008

Dont 2003

Total

Développement

       

AP

298,7 M€

2,2 M€

1,4

300,9

CP

290,9 M€

10 M€

7,3

300,9

Production

       

AP

1 124,3 M€

245,4 M€

48,6

1 561,5

CP

95,2 M€

942,6 M€

81

1 561,5

Total AP

1 423 M€

247,6 M€

50 M€

1 862,4 M€

Total CP

386,1 M€

952,6 M€

88,3 M€

1 862,4 M€