Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Défense - Marine

 

B. LES DÉPENSES EN CAPITAL (TITRE V ET VI)

Le budget 2003 de la Marine est marqué par une remise à niveau des dépenses en capital à hauteur de près de 12 % en crédits de paiement avec un montant de 3,4 milliards d'euros ; les autorisations de programme s'élevant à 4 milliards d'euros, soit une augmentation supérieure à 1 milliard et de plus de 33 % par rapport à 2002.

Le budget 2003 correspondant à la première annuité de la loi de programmation militaire pour les années 2003 à 2008, la Marine devrait pouvoir engager les programmes nécessaires à sa modernisation.

En milliers d'euros

 

LFI 2002

PLF 2003

Evolution en %

Chapitre

Intitulé

AP

CP

AP

CP

AP

CP

51-61

Espace SIC

89 185

74548

158 359

121 938

77,56

63,57

51-71

Forces nucléaires

712 364

650 157

1 144 631

719 899

60,68

10,73

52-81

Etudes

2 287

1 067

2 427

2 385

6,12

123,52

53-71

Equipements communs

305 891

420 959

475 702

376 579

55,51

-10,54

53-81

Equipements des armées

827 369

860 253

759 967

113 0718

-8,15

31,44

54-41

Infrastructure

79 425

94 506

130 516

113 035

64,33

19,61

55-11

Soutien des forces

345 631

322 268

536 959

316 876

55,36

-1,67

55-21

Entretien programmé des matériels

670 897

616 537

845 023

620 705

25,95

0,68

Total titre V

 

3 033 049

3 040 295

4 053 584

3 402 135

33,65

11,90

66-50

Participation à des travaux d'équipement civil

6 555

14 940

4 630

17 500

-29,37

17,14

67-10

Subventions

1 829

1 829

1 823

1 406

-0,33

-23,13

Total titre VI

 

8 384

16 769

6 453

18 906

-23,03

12,74

Total V et VI

 

3 041 433

3 057 064

4 060 037

3 421 041

33,49

11,91

Les augmentations les plus importantes concernent les crédits d'études, l'espace et les systèmes d'information et de commandement ainsi que le chapitre « équipement des armées » qui regroupe les principaux programmes hors FOST.

En volume, les chapitres consacrés aux équipements des armées, aux forces nucléaires et à l'entretien programmé des matériels sont les plus importants.