Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Défense - Marine

 

2. l'adaptation au nouveau format

a) le pyramidage

La mise en oeuvre de la professionnalisation a fait apparaître un déficit d'effectifs de quartiers-maîtres et matelots, qui a été compensé par la transformation de postes budgétaires d'officiers mariniers selon un mouvement engagé en 2000 et qui devrait être achevé en 2003.

A terme, 971 postes auront été ainsi transformés.

 

2000

2001

2002

2003

Nombre de postes transformés

330

394

153

94

La sous-dotation originelle des crédits de rémunération et de fonctionnement a conduit la Marine à maintenir une situation de sous-effectif pour contenir l'enveloppe budgétaire et limiter leur effet d'éviction au détriment du fonctionnement courant.

Lors de son audition devant la commission au Sénat, le Chef d'état major de la marine a souhaité revenir à un niveau plus satisfaisant.

b) le développement des contrats courts

Pour maintenir les flux de compétences, la pyramide des âges et partant, les perspectives de carrière, le développement de contrats de courte durée est effectif dans toutes les catégories selon des modalités variables en fonction des publics visés : les officiers sous contrats (3 à 5 ans) visent une population de jeunes diplômés pour une première expérience professionnelle, 46 jeunes gens ont été recrutés en 2000, 51 en 2001, 77 devraient l'être en 2002 et 120 en 2003 ; les engagés initiaux de courte durée (EICD) touchent un public non qualifié, sous statut d'engagé dans des emplois non évolutifs.