Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Défense - Marine

 

B. LE RECRUTEMENT

Traditionnellement, la marine recrutait peu parmi les appelés ; elle a néanmoins du adapter ses effectifs et sa gestion au nouveau format.

La marine a choisi de conserver des flux élevés de recrutement pour préserver la jeunesse des équipages et l'apport d'expériences renouvelées.

Cette politique a pour corollaire le développement de la politique de reconversion qui devient indispensable au maintien des flux et à la qualité du recrutement.

1. le recrutement officier

Le recrutement officier s'effectue selon deux modalités : les officiers de carrière et les officiers sous contrat. L'ensemble du dispositif réglementaire a été revue en 2002 pour les premiers.

a) les officiers de carrière

L'école militaire de la flotte, section officiers de marine, est désormais intégrée à l'école navale ; le concours d'accès s'est transformé en un concours semi-direct d'admission à l'école navale. Pour ouvrir le recrutement sur de nouveaux profils, des modes d'admission parallèles en 2eme et 3eme année de l'école ont été mis en place.

L'année 2002 a vu la première affectation d'un EFENA (élève en formation à l'école navale allemande), dans le cadre du protocole d'échange de formation initiale d'officiers avec l'Allemagne.

L'accès au corps des officiers spécialisés de la marine se fait par l'école militaire de la flotte avec une quarantaine de postes par an. La base de la pyramide de ce corps étant complétée par un recrutement « rang » parmi les officiers mariniers (34 postes en 2002, 48 prévus en 2003).

b) les officiers sous contrat

Ils comprennent le corps des officiers de Marine et le corps des officiers spécialisés de la Marine.

Le recrutement du corps des officiers de marine a été renforcé pour rééquilibrer la pyramide des grades, notamment dans les grades subalternes.

De 20 en 2001, le besoin est passé à 40 en 2002 et devrait se maintenir en 2003.

Pour tenir compte de la professionnalisation, le recrutement du corps des officiers spécialisés de la marine a augmenté, notamment celui des officiers sous contrat initial court : les besoins sont estimés à 150 en 2003 et depuis 1996, 170 officiers ont été recrutés par cette voie. Les EOPAN (élèves-officiers pilotes de l'aéronautique navale souscrivent également ce type de contrat lorsqu'ils sont brevetés. Créée en 1992, cette filière recrute une vingtaine de personnes par an.

c) les commissaires de la marine

Concours commun à l'ensemble des armées, il vise pour la marine, à un recrutement d'une dizaine de personnes par an . 12 postes sont prévus en 2003.

d) les officiers du corps technique et administratif de la marine

Depuis 1997, ce recrutement est assuré exclusivement par la voie du concours interne pour un faible nombre de postes : 6 sont ouverts en 2003.