Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2009 : Fonction publique

 

2. Une politique volontaire de gestion des ressources humaines (GRH)

La gestion des ressources humaines est évidemment un facteur de réussite de la « révolution » en cours dans la fonction publique : pour en assurer le succès comme pour réussir l'avenir.

L'importance attribuée à cette compétence n'est, certes, pas récente et se manifeste par la fixation, depuis quelques années déjà, dans le PAP, d'un objectif : Promouvoir une nouvelle gestion des ressources humaines dans la fonction publique d'Etat, assorti de deux indicateurs :

degré de mise en oeuvre par l'ensemble des DRH ministérielles d'une stratégie de GPRH (gestion prévisionnelle des ressources humaines) (de 64 % en 2006 et 2007, il a été fixé à 75 % pour 2008 et à 85 % pour 2009 dans la perspective de voir la mise en oeuvre de telles stratégies par l'ensemble des ministères en 2011) ;

part de l'encadrement concernée par le dispositif de rémunération à la performance (il s'agit des directeurs, chefs de service et sous-directeurs d'administration centrale) : ce dispositif est déjà effectif pour les directeurs (décret n° 2006-1019 du 11 août 2006) et en cours d'extension aux chefs de service et sous-directeurs ; c'est pourquoi le taux est fixé à 61 % pour 2008, 75 % pour 2009 pour une application pleine en 2011.

Clé de la réussite de la réforme de l'Etat, la GRH se professionnalise à la recherche des bonnes pratiques. Dans cette voie a été institué en février 2008 un comité des DRH qui réunit responsables des administrations, des entreprises publiques et privées, sur les expériences réussies et l'élaboration de propositions (le comité doit rendre ses conclusions en mars 2009).

Par ailleurs, l'efficience de la GRH devrait être améliorée par la création, en mars 2007, de l'école de la GRH : il s'agit, en réalité, d'un réseau regroupant l'ensemble des ministères, visant à professionnaliser les agents travaillant, au sein des différents départements, dans les secteurs de la gestion des ressources humaines (recrutement, gestion prévisionnelle, gestion de carrières, formation, action sanitaire et sociale).

Les chantiers de l'école de la GRH

Construction de référentiels de formation

Pour déterminer les compétences clés à détenir dans les métiers de la GRH. Ces référentiels s'appuient sur ceux élaborés dans le cadre du répertoire interministériel des métiers de l'Etat (RIME).

Mutualisation des ressources

Destiné aux apprentissages collectifs et à un meilleur partage des compétences et des connaissances, elle se décline en l'organisation de rencontres professionnelles thématiques (ex : « Gérer les compétences et accompagner les parcours », séminaire organisé au printemps 2008), en la création d'un club de la formation de l'école de la GRH, réunissant les responsables de formation des ministères, en la constitution en cours d'une base documentaire et d'une lettre d'information.

Labellisation des actions de formation

Un première campagne de labellisation a été lancée en avril 2008.

- L'école de la GRH dispose de pages sur le site internet du ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique (http : // www.fonction-publique.gouv.fr) comportant notamment une base documentaire et proposant le dossier de demande de labellisation.