Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2009 à 2014 et portant diverses dispositions concernant la défense

 

2. La poursuite du progrès technologique « traditionnel » : une forte augmentation prévue de la puissance de feu des avions et des navires

Le développement du C4ISR n'empêche pas la poursuite de l'effort en termes de progrès technologique « traditionnel », c'est-à-dire de puissance de feu.

Ainsi, selon les calculs des rapporteurs pour avis, d'ici 2020 le nombre d'intercepteurs pouvant utiliser des missiles modernes serait multiplié par 3, la capacité d'emport de bombes de la flotte d'avions de combat par 2, la capacité d'emport de bombes de la flottille embarquée sur le porte-avions par plus de 10, la capacité d'emport de missiles à lancement vertical de la flotte de frégates par 5 et le nombre de canons sur camion CAESAR par plus de 15.

Concrètement, il s'agit essentiellement d'acquérir à l'horizon du Livre blanc :

- 300 « avions de combat modernes », constitués de Rafale et de Mirage 2000D rénovés ;

- 11 frégates multi-mission (FREMM), et non 17 comme c'était initialement prévu, ce nombre ayant été revu à la baisse dans un souci d'économie.

L'augmentation considérable des capacités opérationnelles de la flotte d'avions de combat viendrait du fait que le Rafale est un intercepteur beaucoup plus moderne et efficace que les Mirage 2000 actuellement en service, et peut emporter trois fois plus de bombes.

Les FREMM doivent quant à elles être beaucoup plus lourdement armées que la plupart des frégates actuelles.

Ces points sont détaillés dans l'annexe II au présent rapport pour avis.

3. Le renouvellement urgent du parc de blindés légers

Les matériels de l'armée de terre sont globalement peu coûteux par rapport à ceux de la marine ou de l'armée de l'air, et médiatiquement moins visibles. Ils n'en sont pas moins essentiels, d'autant plus qu'il y va souvent de la vie des combattants.

a) Des véhicules anciens

La France dispose actuellement d'environ 7.000 véhicules blindés, ayant une capacité d'emport globale de l'ordre de 60.000 combattants.

Leur âge moyen tourne autour de 25 ans.

L'âge moyen des blindés légers, selon le Livre blanc

(en années)

Matériel

Age moyen

Véhicules de l'avant blindés (VAB)

28

Véhicules blindés d'infanterie AMX10P et VBCI (41 livrés en 2008)

26

Blindés roue-canon (AMX 10 RC)

23

Source : Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, juin 2008

Le remplacement du VAB est particulièrement urgent. Selon le général Elrick Irastorza, chef d'état-major de l'armée de terre, « étant donné l'ancienneté du matériel (28 ans) et les conditions d'utilisation intensives notamment en Afghanistan, où le VAB s'use quatre fois plus vite qu'en métropole, une partie du parc devrait être « à bout de souffle » dès 2012/2013 (fin de vie prévue en 2020). Cela milite pour que les études sur le VBMR débouchent au plus vite afin de limiter la perte de capacités, prévisible dès 2012, dans une fonction (l'infanterie), sur-sollicitée en opérations »89(*).

Concrètement, il s'agit de remplacer :

- dans le cas du combat d'infanterie, l'AMX10P par le véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI), dont la livraison est actuellement en cours ;

- dans celui des chars légers, l'AMX 10 RC et l'ERC 90 Sagaie par un futur engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC) ;

- dans celui du transport de combattants, le véhicule de l'avant blindé (VAB) par un futur véhicule blindé multirôle (VBMR).

Le tableau ci-après indique les principales caractéristiques des blindés français actuels et prévus.

Les principaux blindés actuels ou prévus pour l'armée française

   

Constructeur

Prix unitaire indicatif (Mns €)

Poids total (t)

Roues/chenilles

Amphibie

Combattants

Niveau de blindage*

Armement

Nombre

Mitrailleuse (mm)

Canon
(mm)

2008

2014

2020

2020+

Véhicules polyvalents

VBL

Panhard

 

3,8

4 roues

X

2 ou 3

1

7,62

 

1000

?

?

?

VAB

Renault

 

13

4 roues

X

10

2

12,7 ou 7,62

 

4000

?

?

?

PVP

Panhard

0,13

5,3

4 roues

 

4

2

7,62

 

0

?

?

1500

Véhicule Blindé MultiRôle (VBMR) (successeur du VAB)

?

?

?

?

?

?

?

?

?

0

0

977

2326

Aravis

Nexter

1,3

12,5

4 roues

 

2+6

4

12,7

 

0

15

?

?

Combat d'infanterie

AMX10P

Nexter

 

14,1

Chenilles

X

3+8

2

20+7,62

 

645

?

?

?

VBCI

Nexter/Renault

4,2

28

8 roues

 

3+8

4/5+ « bientôt » protection RPG

7,62

25

41

536

94

630

Chars légers

AMX 10 RC

Nexter

 

17

6 roues

X

4

2

2*7,62

105

153

?

?

?

ERC 90 Sagaie

Panhard

 

8,3

6 roues

X

3

2 et 3 (arc avant)

2*7,62

90

140

?

?

?

Engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC)

?

?

?

?

?

?

?

?

?

0

0

72

292

Chars lourds

Leclerc

Nexter

8-9

54

Chenilles

 

3

Blindage composite/actif

12,7+7,62

120

355

?

254 (rénovés)

254 (rénovés)

* D'après la norme STANAG OTAN 4569, à titre indicatif (le blindage est souvent modulaire).

Source : commission des finances du Sénat, d'après le présent projet de loi et d'autres sources publiques

* 89 Adresse devant la convention générale de la DGA, 28 janvier 2009.