Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2010 : Écologie, développement et aménagement durables

 

ANNEXE 2 - PRINCIPAUX CURSUS PROPOSÉS PAR LES ÉCOLES SOUS TUTELLE MINISTÉRIELLE DELIVRANT UN DIPLÔME DE PAYSAGISTE

ÉCOLES DÉLIVRANT LE DIPLÔME DE PAYSAGISTE DPLG

 

École nationale supérieure du paysage de Versailles (ENSP)

École nationale supérieure d'architecture et du paysage de Bordeaux (ENSAPB)

École nationale supérieure d'architecture et du paysage de Lille (ENSAPL)

Tutelle

Ministère en charge de l'agriculture

Ministère en charge de la culture et de la communication

Ministère en charge de la culture et de la communication

Date d'ouverture

1975

1992

2005

Organisation

4 années :

2 cycles de 2 ans

4 années

2 cycles de 2 ans

4 années

Accès

Concours commun à bac+2

Flux annuel

45 étudiants

25 étudiants

25 étudiants

Autres formations

DEA en partenariat avec le CNRS, les écoles d'architecture de Versailles et de Paris La Villette

DEA environnement et paysage en partenariat avec le département géographie et aménagement de l'université de Toulouse Le Mirail et le groupe de recherche CEPAGE1

 

1/ CEPAGE : centre de recherche sur l'histoire de la culture et du paysage

ENSP

L'ENSP forme avant tout des paysagistes-concepteurs maitres d'oeuvre

ENSAPB

Alors que le projet initial prévoyait la possibilité de préparer un double cursus architecture/paysage, peu d'enseignements communs sont offerts aux étudiants de chacune des filières jusqu'en 2005. la filière paysage, après une mise en place conflictuelle dans l'école, semble, aujourd'hui, pleinement acceptée. Dès la rentrée 2006_2007, des enseignements communs sont établis, soulignant la complémentarité architecture/paysage

ENSAPL

Suivant l'expérience mise en place à Bordeaux, il est créé, au sein de l'école d'architecture de Lille, une filière paysage, à la rentrée 2005.

Source : Rapport « Métiers du paysage et filières de formation supérieures : situation, évolutions, perspectives », juin 2007, Alain Bolio.

ÉCOLES DÉLIVRANT LE DIPLÔME D'INGÉNIEUR PAYSAGISTE

 

École nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois (ENSNPB)

Institut national d'horticulture d'Angers (INH)

Tutelle

Ministère chargé de l'éducation nationale

Ministère en charge de l'agriculture

Organisation

Elle forme des ingénieurs en architecture du paysage en 5 ans répartis en 2 cycles

L'ENIHP prépare au diplôme d'ingénieur paysagiste, filière paysage et ingénierie en 5 ans avec un accès par concours à bac et bac+1. L'ENSHAP prépare au diplôme d'ingénieur paysagiste filière paysage et aménagement de l'espace en 3 ans, après un concours à bac+3 et à bac+4

- un cycle préparatoire de 2 ans

- un cycle d'ingénieur de 3 ans.

L'accès au second cycle se fait après un second concours pour tous les étudiants

Accès

Concours au niveau bac

 

Flux annuel

Chiffre maximum de 40, en fait, seuls 25 étudiants sont admis à l'issue du concours d'entrée

ENIHP : 45 (+20 places au 2concours), ENSHAP : 47 (+6 places au 2e concours)

ENSNPB

Créée par décret en mars 1993, l'école n'ouvre qu'à la rentrée 1995

INH

Cet institut regroupe, depuis 1997, 2 écoles distinctes qui délivrent toutes deux un diplôme d'ingénieurs à bac+5 valant grade de master :

- l'ENIHP, l'école nationale d'ingénieurs de l'horticulture et du paysage

- l'ENSHAP, l'école nationale supérieure d'horticulture et d'aménagement du paysage

Source : Rapport « Métiers du paysage et filières de formation supérieures : situation, évolutions, perspectives », juin 2007, Alain Bolio.