Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2011 : Défense - Equipement des forces

18 novembre 2010 : Budget 2011 - Défense - Equipement des forces ( avis - première lecture )

C. PROJECTION - MOBILITÉ - SOUTIEN

1. Projection vers le théâtre

Compte tenu du retard pris dans le programme de l'avion de transport A400M, dont le premier appareil devrait être livré à la France en 2014, les crédits de paiement demandés pour 2011 diminuent et passent de 398,4 à 331,5 millions d'euros.

Il en va de même des crédits de sous-action 08*43 « autres opérations » destinés à la location de deux appareils à long rayon d'action (TLRA), à l'acquisition de transports CASA 235 et au renouvellement de la flotte d'avions gouvernementaux. Cette diminution s'explique par le fait que la commande de 4 Falcon 2000 a été limitée à 2.

Le programme d'avion multi rôle ravitailleur et transport (MRTT), d'une importance cruciale pour les forces aériennes stratégiques, n'a pu être lancé cette année compte tenu des restrictions budgétaires.

2. Mobilité au sein du théâtre

La modernisation des hélicoptères de transport de troupes COUGAR a commencé en 2007 et se poursuivra jusqu'en 2014. L'année 2011 sera caractérisée par la commande de 4 rénovations supplémentaires, 1 500 ensembles parachutistes du combattant et 200 petits véhicules protégés (PVP), fabriqués par Panhard. Pour ce qui est des livraisons, quatre systèmes SPRAT (franchissement de brèches sèches ou humides), 1 050 ensembles parachutistes, 187 PVP et 4 hélicoptères NH 90 NFH (version navale).

3. Soutien

On relèvera l'augmentation substantielle des autorisations d'engagement relatives au programme de porteur polyvalent terrestre qui passent de 194 à 768 millions d'euros. La procédure contractuelle n'étant pas achevé, l'industriel chargé de ce programme n'est toujours pas connu. La cible de ce programme est de 1800 véhicules, dont 200 devaient être commandés en 2010 dans le cadre du plan de relance.

De même, le projet de loi de finances pour 2011 contient 84,9 millions de crédits relatifs à la commande du troisième BPC « Dixmude » qui devrait être livré en 2012.

D. ENGAGEMENT ET COMBAT

Les autorisations d'engagement des programmes de cette action diminuent de 7 %. Elles représentent 3,12 milliards d'euros, soit 23,5 % du total du programme, à égalité avec l'action de commandement et de maîtrise de l'information. Les crédits de paiement pour 2011 représentent 3 604 millions d'euros, à un niveau sensiblement égal à celui de 2010 (-1,7%).

1. Frapper à distance

La montée en puissance des escadrons de Rafale se poursuivra avec la livraison de 11 avions en 2011. Par ailleurs, 176 armements air-sol modulaires AASM seront livrés. Cependant, la principale source d'inquiétude concerne cette année le report voire l'abandon du programme de rénovation à mi-vie des Mirage 2000 D.

2. Opérer en milieu hostile

Dans le domaine naval, l'année 2011 verra la commande d'un sous-marin nucléaire d'attaque Barracuda et la livraison de 25 torpilles Mu 90 et de 12 missiles Exocet MM40 bloc 3.

Dans le domaine terrestre 100 véhicules blindés de combat et d'infanterie VBCI seront livrés, ainsi que 6 hélicoptères de combat Tigre, 4 canons CAESAR, 4 036 équipements Felin et les 10 premiers véhicules à haute mobilité VHM.