Allez au contenu, Allez à la navigation



Proposition de loi portant dispositions particulières relatives aux quartiers d'habitat informel et à la lutte contre l'habitat indigne dans les départements et régions d'outre-mer

27 avril 2011 : Lutte contre l'habitat indigne ( avis - première lecture )
d) « L'habitat dans les outre-mer français : progrès, enjeux, disparités », Institut d'émission des départements d'outre-mer, février 2010

Alors que la faiblesse de l'outil statistique et d'évaluation a souvent été mise en avant en ce qui concerne l'outre-mer en général et le logement en particulier, l'Iedom a publié, en février 2010, une étude synoptique qui dresse un état des lieux de l'habitat dans l'ensemble de l'outre-mer, porte sur le fonctionnement et l'évolution du marché du logement, décrit les politiques publiques du logement et présente leurs limites.

Sans reprendre les éléments déjà évoqués, on peut noter que l'étude s'appuie sur les indicateurs de confort des logements dans les Dom qui montrent clairement que la question de l'insalubrité y est centrale.

Les indicateurs de confort des logements en 2005

(en %)

 

Sans électricité

Sans eau potable

Sans baignoire
ni douche intérieures

Sans w-c intérieurs

Sans raccordement à l'égout

Guadeloupe

2,2

1,3

4,1

3,0

63

Martinique

1,6

0,7

2,1

1,9

57

Guyane

13,0

20,0

27,0

28,0

63,0

La Réunion

1,1

0,4

3,3

4,3

58

Mayotte (2007)

8,0

63,0

70,0

61,0

-

France métropolitaine (2006)

-

0,6

0,5

0,5

-

Source : Insee, enquêtes recensement et logement

L'étude évoque également Mayotte, nouveau département depuis le 31 mars dernier : les logements en dur n'y représentent que 57 % du parc immobilier et la part de ceux dénués de tout confort (eau, électricité, sanitaire) diminue mais reste à un niveau élevé, 28 % en 2007.